Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin nucléaire russe

    L'incendie à bord du sous-marin russe n'a pas affecté le réacteur nucléaire, selon la Défense

    © Sputnik . Vitali Ankov
    Russie
    URL courte
    Incendie à bord d’un sous-marin de recherche russe (7)
    11163
    S'abonner

    L'incendie, qui s'est déclaré à bord d'un engin sous-marin de recherche russe le 1er juillet 2019, faisant 14 morts, n'a pas pas affecté le réacteur nucléaire du sous-marin, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

    Le ministre russe de la Défense a déclaré que le réacteur nucléaire n'a pas été affecté par l'incendie meurtrier le 1er juillet 2019 à bord d'un engin sous-marin de recherche russe se trouvant dans les eaux territoriales du pays.

    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou (au centre) lors de la minute de silence avec des enquêteurs des causes de la tragédie sur un sous-marin russe
    © Sputnik . Le service de presse du ministère russe de la Défense

    «L'unité nucléaire de cet engin est totalement isolée et inhabitée. De plus, l'équipage a opéré toutes les mesures nécessaires à la protection de l'unité, elle est pleinement opérationnelle», a fait savoir le 4 juillet Sergueï Choïgou, dont les propos ont été publiés sur le site du Kremlin.

    On peut ainsi espérer réparer l'appareil dans des délais assez courts, a souligné le ministre russe.

    L’incendie s’est déclaré le 1er juillet, alors que le sous-marin de recherche se trouvait en grande profondeur dans les eaux territoriales russes, provoquant la mort de 14 marins par asphyxie. Le sinistre s’est déclenché alors que l'engin réalisait des mesures bathymétriques pour déterminer la topographie du sol marin.

    Toutes les victimes sont des membres des forces navales russes et ont été intoxiquées par des fumées, a précisé le ministère russe de la Défense. Ce dernier souligne que le feu a pu être maîtrisé grâce à des actions courageuses de l'équipage.

    Le submersible se trouve désormais à la base militaire maritime de Severomorsk, dans le nord de la Russie. L'enquête est menée par le commandant en chef de la Marine. D'après le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, le bâtiment endommagé subit en ce moment même une inspection en vue d'établir les causes de la tragédie.

    Dossier:
    Incendie à bord d’un sous-marin de recherche russe (7)
    Tags:
    réacteurs nucléaires, sous-marin, Sergueï Choïgou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik