Russie
URL courte
231055
S'abonner

Moscou considérera la proposition du Président ukrainien d’organiser une rencontre avec ses partenaires proches au sein du format Normandie mais aussi Washington et Londres, a déclaré le 8 juillet le porte-parole du Kremlin. Il a cependant rappelé que les États-Unis n’avaient pas signé les accords de Minsk.

L’initiative du Président ukrainien Volodymyr Zelensky de mettre en œuvre un nouveau format de négociations concernant la situation dans le Donbass avec la participation de la Russie, de la France, de l’Ukraine, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des États-Unis sera examinée par Moscou, a déclaré le 8 juillet aux journalistes Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

«Premièrement, il faut comprendre si une telle rencontre a des perspectives. Deuxièmement, les États-Unis ne participent pas au format Normandie. Et quid des accords de Minsk signés par les participants du format Normandie mais sous lesquels il n’y a aucune signature des responsables américains?», a-t-il précisé.

Dans une vidéo publiée le 8 juillet sur Facebook, Volodymyr Zelensky a appelé son homologue russe à discuter de la situation dans le Donbass. Il a également proposé d’inviter Emmanuel Macron, Angela Merkel, Theresa May et Donald Trump à ces négociations.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Coronavirus: l'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping
Tags:
Theresa May, Angela Merkel, Emmanuel Macron, Donald Trump, Vladimir Poutine, Russie, Volodymyr Zelensky, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik