Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme en couleurs du drapeau russe

    «Normaux» et «similaires aux Français»: les Russes et la Russie vus par des Français – vidéo

    © Sputnik . Alexey Filippov
    Russie
    URL courte
    Anastasia Patts
    7404

    Dans le cadre de la Journée de la France à Moscou, Sputnik a interrogé des francophones qui travaillent ou étudient dans ce pays à propos de leurs impressions des Russes et de la Russie. Ils estiment habiter «un pays agréable» et vivre entourés de gens «similaires» aux Français, un peu «difficiles» au départ, mais «adorables» et «respectueux».

    De nombreux Français, qui sont venus assister à la Journée de la France organisée le 14 juillet à Moscou, ont fait part à Sputnik de leurs réflexions sur la Russie et les Russes. Beaucoup d’entre eux habitent le pays depuis plusieurs années et, d’après le témoignage d’un homme appelé Alexandre: «Si cela ne me plaisait pas, je serais parti depuis longtemps».

    «Les Russes sont des gens normaux»

    Son camarade à l’événement, Jérôme, a affirmé que la mentalité des Russes était assez proche de celle des Français:

    «Pour moi, il y a des différences générales, mais on est tous des êtres humains. Je ne suis pas énormément dépaysé ici par rapport à ce que j’avais en région parisienne. On va dire peut-être que la société russe est un peu plus conservatrice en général, mais globalement je trouve qu’on retrouve à peu près les mêmes émotions et les mêmes types de personnes».

    Axel Nagy, fondateur et directeur général de l’entreprise Le Père Nagy, productrice de pâtés en Russie, a confirmé que les Russes étaient «très gentils» et «très similaires aux Français».

    Pour Serge, professeur, habitant le pays depuis 11 ans, «les Russes sont des gens normaux»:

    «Je veux dire ils ne sont pas plus, pas moins que les Français, les gens sont respectueux, normaux, accueillants, peut-être, sur certains points, plus qu’en France.»

    Et «ont un côté qui aime la fête»

    La Française résidant en Russie depuis 24 ans, Cécile Rogue, blogueuse, a mis en avant différentes facettes de la nation:

    «J’aime beaucoup les Russes, ils aiment bien prendre de la vie tout ce qu’ils peuvent et je trouve qu’ils ont un côté qui aime la fête, ils sont très fidèles, ils adorent la France. […]. Les Russes ont une capacité d’adaptation assez incroyable. Une capacité de prendre le meilleur et de s’adapter très vite, c’est assez étonnant.»

    Des étudiants français, belge et suisse, qui ont récemment commencé leurs études à l’Institut Pouchkine de langue russe à Moscou, ont partagé leurs impressions des Russes qu’ils ont rencontrés.

    Selon Noé, Belge, qui est en Russie pour la troisième fois:

    «Les Russes, c’est un peuple très chaleureux, c’est un peu différent, […] ils sont peut-être un peu plus difficiles d’abord, mais une fois qu’on fait l’effort de parler leur langue, ils s’ouvrent et deviennent adorables».

    Cette opinion est partagée par le Suisse francophone Damien, pour qui les Russes sont «assez froid au départ, on a l’impression qu’ils ne vont pas tellement nous accepter, et au final ils sont très gentils. Quand on commence à parler avec eux, ils sont très chaleureux, mieux qu’en Europe».

    Trois mots associés à la Russie

    Une question qualifiée de «piège» par Cécile Rogue a provoqué quelques instants de réflexion à nos interlocuteurs ayant livré leur vision poétique du pays. Pour certains, la Russie inspire la grandeur, l’immensité et le gigantisme, alors que d’autres personnes interrogées ont évoqué l’aspect transcendant du pays par le «flou» et l’«inconnu», tout en expliquant que même s’il s’agit d’un «voisin culturel de l’Europe», «on connaît peu de choses sur ce grand pays».

    Serge a cité «une relative liberté» bien que ce soit «surprenant qu’un Français dise ça». La curiosité et l’amour des Russes pour la France ont été citées plusieurs fois comme des mots qui viennent rapidement à l’esprit.

    D’autres réponses plus rares viennent de ceux évoquant un côté émotionnel, notamment, chaleur, amour et… les femmes russes.

    «Un pays agréable»

    Selon Axel Nagy qui a monté une affaire en Russie, c’est «un pays merveilleux, qui a malheureusement une mauvaise réputation en Europe, alors que ce n’est pas du tout le cas».

    Vincent, qui travaille dans le domaine des sciences humaines en Russie et qui s’est marié avec une Russe, a affirmé:

    «C’est un pays très agréable, je me sens bien ici et on fait un bon travail».

    Les étudiants français, belge et suisse ont lancé chacun à leur tour: «honnêtement, j’adore», «j’aime bien», «c’est un pays que j’apprécie». Noé a avoué que le pays ne l’avait pas déçu:

    «C’est un pays que j’aime bien. J’ai eu l’occasion de venir à deux reprises avant celle-ci et là je me consacre à l’apprentissage de la langue à l’Institut Pouchkine, et je suis de plus en plus fasciné à chaque fois que j’y mets les pieds.»

    Les entretiens ont été menés lors de la 5e édition de la Journée de la France en Russie, à l’occasion de la fête nationale française. Elle a été organisée conjointement par l’ambassade de France en Russie, la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe, l’Institut français de Russie et le Département de la culture de la ville de Moscou.

    Lire aussi:

    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un attentat suicide dans un mariage fait 63 morts et 182 blessés à Kaboul
    Tags:
    Europe, nation, mentalité, liberté, amitié, Français, Russes, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik