Ecoutez Radio Sputnik
    Militante Elena Grigorieva

    L’assassin de la militante russe Grigorieva aurait été arrêté à Saint-Pétersbourg

    © AFP 2019 SERGEI SUPINSKY
    Russie
    URL courte
    3134
    S'abonner

    La police de Saint-Pétersbourg a appréhendé un homme qu’elle suspecte d’avoir tué la militante russe Elena Grigorieva. Originaire du Kirghizistan, il aurait porté «huit coups de couteau dans le dos et sur le visage» de la femme. Elle était notamment connue pour soutenir la cause LGBT.

    Un homme a été arrêté à Saint-Pétersbourg, suspecté d’avoir tué la militante russe Elena Grigorieva dont le corps avait été retrouvé le 21 juillet dans la cour d’un immeuble résidentiel de la ville. L’individu est originaire du Kirghizistan et a 38 ans, a indiqué le service de presse du Comité d’enquête sans préciser son nom.

    «En état d’ébriété, le suspect a porté à la victime, qu’il connaissait et avec qui il était entré en conflit, au moins huit coups de couteau dans le dos et sur le visage. La femme est décédée de ses blessures sur les lieux», a fait savoir l’enquête.

    Le rapport ajoute que la victime menait «un train de vie asocial et s’adonnait souvent à la beuverie, notamment en compagnie du suspect».

    Le Comité d’enquête de Russie a publié une vidéo de l’appartement de la victime.

    Le défenseur des droits de l’Homme Dinar Idrissov avait précédemment déclaré que la femme avait été récemment victime de violences et de menaces sans jamais préciser de la part de qui.

    «Elena et son avocat avaient déposé plainte […] sans qu’il n’y ait de réaction de la part de la police», avait-il noté.

    Elena Grigorieva a participé à plusieurs manifestations publiques, notamment à orientation nationaliste, mais a également été aperçue à des actions antimilitaires et des piquets en faveur des LGBT et contre les violences domestiques.

     

     

    Tags:
    arrestation, droits de l’homme, menaces, violences, suspect, Comité d'enquête de Russie, LGBT, meurtre, Saint-Pétersbourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik