Russie
URL courte
174510
S'abonner

La police a interpellé plus d'un millier de personnes lors d’une manifestation non autorisée près de la mairie de Moscou après le rejet d'une soixantaine de candidatures aux élections du Parlement de la capitale russe qui se tiendront en septembre.

La police a interpellé 1.074 personnes lors d'un rassemblement non autorisé dans la rue Tverskaïa, près du bâtiment de la mairie moscovite, a appris Sputnik auprès de la police de Moscou.

Ce samedi, des membres de l'opposition russe ont en effet appelé à descendre dans les rues pour protester contre le rejet d'une soixantaine de candidatures aux élections locales prévues en septembre.

Un rassemblement non autorisé à Moscou le 27 juillet 2019
© Sputnik . Evgueni Odinokov
Un rassemblement non autorisé à Moscou le 27 juillet 2019

Selon le service de presse de la police, les interpellés ont été conduits dans des unités de la police territoriale pour l'enquête. «Un nombre important d’interpellés ne résident pas à Moscou», a déclaré un officier de police.

Le ministère de l'Intérieur avait précédemment fait état d'environ 300 interpellations.

Deux membres de la Garde nationale (Rosgvardia) ont été blessés par le gaz poivre dispersé par un manifestant, d'après la Rosgvardia.

Combien y avait-il de de manifestants?

Environ 3.500 personnes participent à un rassemblement non autorisé dans le centre de Moscou, a rapporté le service de presse.

«L'événement non autorisé qui a eu lieu dans le centre de Moscou a rassemblé environ 3.500 personnes, dont environ 700 journalistes et blogueurs qui ont informé à l'avance de leur participation pour la couverture de l'événement», a déclaré le service de presse.

L'inclusion d'une soixantaine de candidats sur la liste pour les élections du Parlement de Moscou a été rejetée en raison de vices dans la collecte des signatures nécessaires pour se présenter.

Des manifestants ont utilisé du gaz poivre contre la police. Au moins six policiers ont été blessés.

Plusieurs candidats convoqués

Le Comité d’enquête russe a convoqué le 25 juillet plusieurs candidats indépendants à la Douma de Moscou, dans le cadre d’une procédure pénale ouverte pour entrave au travail des commissions électorales. Les Moscovites continuent leur mobilisation pour réclamer la «transparence» des élections locales.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Le FMI a dépisté des signes de l’approche d’une nouvelle Grande dépression
Tags:
manifestation, Moscou, élections, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik