Russie
URL courte
4210
S'abonner

Arrivés sur les plages de la mer d’Azov, les vacanciers ont dû s'abstenir d'entrer dans l’eau et d’y nager au risque d'être piqués par des méduses, qui cette année sont extrêmement nombreuses.

Pendant ces derniers jours, la côte ouest de la mer d’Azov a pris une couleur grise en raison de la multitude de grandes méduses s’y trouvant.  

D’après les vidéos, les méduses se sont amassées près du rivage, certaines se retrouvant sur le sable à cause du manque de place dans l’eau.

En outre, ces cnidaires n’ont pas permis aux vacanciers de se baigner.

Même si cette espèce n’est pas mortellement toxique, se faire piquer entraîne une sensation de brûlure comparable à celle de l’ortie.

Cette invasion de méduses est liée à leur cycle de vie et à la direction des courants ainsi qu’à la température de l'eau. Cependant, c’est la première fois qu’elles se trouvent en si grand nombre dans cette zone.

Lire aussi:

Moins de 24h après sa nomination, #CastexDemission déjà top tendance sur Twitter
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un colistier du nouveau maire de Saint-Ouen tente d’échapper à un contrôle sur un scooter volé
Tags:
plage, invasion, méduse, mer d'Azov, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook