Russie
URL courte
0 51
S'abonner

Une annonce pour le moins insolite concernant la vente d’un appartement a paru dans la ville de Tcheliabinsk, dans l’Oural. Elle a été visionnée plus de 6.000 fois en une journée parce que la photo présentait… Quentin Tarantino dans l’appartement.

Un habitant de Tcheliabinsk, Alexandre Kaïnov, a publié sur sa page Facebook une annonce originale pour la vente de son appartement. Pour attirer l’attention, il a posté des photos où les pièces étaient visitées par… Quentin Tarantino.

Les 67 m2 sont à vendre pour 2,3 millions de roubles (environ 31.500 euros) et le propriétaire promet de laisser tous les meubles.

«L’appartement n’a pas encore été vendu, mais en cinq heures, l’annonce a été visionnée environ 6.000 fois. Ce marketing viral s’est avéré très intéressant. La vente de l’appartement n’est pas le but premier. Je n’ai aucune nécessité de le vendre. Ce qui prime, c’est la création. Il n’y a pas pour l’instant de client actifs, mais peut-être que le tour de Tarantino viendra lui aussi. Cela plaît à beaucoup de monde, je suis satisfait du résultat et l’idée même est très intéressante», a déclaré Alexandre Kaïnov à Sputnik.

Il a précisé qu’il avait pris les images du grand réalisateur pour son annonce sur la Toile après la visite de Quentin Tarantino à Moscou.

Visite à Moscou

Le cinéaste américain s’était rendu dans la capitale russe à l’occasion de la sortie de Once Upon a Time... in Hollywood, son neuvième et avant-dernier film, selon ses affirmations. Il a profité de l’occasion pour faire un tour sur la place Rouge.

Et admirer les trésors des musées du Kremlin.

 

Lire aussi:

Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
place Rouge de Moscou, musée, Kremlin, ventes, meubles, annonce, Internet, Sputnik, Oural, Tcheliabinsk, appartement, Quentin Tarantino
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook