Ecoutez Radio Sputnik
    Un hélicoptère russe Mil Mi-8 au fort de Brégançon

    Sensation pour les Français, l’hélicoptère de Poutine «sorti de nulle part» repéré par un photographe

    © REUTERS / Gerard Julien/Pool
    Russie
    URL courte
    262579
    S'abonner

    Avant de transporter Vladimir Poutine de l’aéroport de Marseille-Marignane au fort de Brégançon, l’hélicoptère Mil Mi-8 du Président russe a fait un repérage sur les lieux du trajet samedi 17 août. C’est à ce moment-là qu’un photographe français l’a immortalisé. Le cliché de l’aéronef repéré par hasard a suscité un vif intérêt sur Facebook.

    Samedi 17 août, l’apparition surprenante du Mil Mi-8 russe de Vladimir Poutine a été prise en photo à Brégançon par le photographe français Hervé Dermoune. Selon la légende accompagnant le cliché de cet aéronef rarement vu non seulement en France, mais aussi en Europe, l’hélicoptère «faisait du repérage avant l’arrivée du Président russe» à la résidence d’été d’Emmanuel Macron.

    «Il n'est sûrement pas passé inaperçu dans le secteur vu sa taille imposante et son bruit qui s'entend de loin, samedi soir vers 20h, un hélicoptère russe (Mil Mi-8) est presque sorti de nulle part (de derrière les arbres au sud à basse altitude)», indique le texte de la publication.

    Les internautes qui ont commenté la publication, ont manifesté un intérêt particulier pour les moyens de transport qu’a utilisés Vladimir Poutine lors de sa visite en France. Après avoir atterri à l'aéroport de Marseille-Marignane à bord d’un Il-76, il s’est déplacé dans la résidence du Président de la République principalement en Mil Mi-8.

    Les utilisateurs de Facebook ont mis en relief «la beauté» de cette «superbe machine» Mil Mi-8 et ont tenu à souligner qu’il s’agissait d’une première en France. «On se croirait dans JAMES BOND», a écrit un internaute, alors qu’un autre a confié être jaloux vis-à-vis du photographe qui a pu immortaliser l’hélicoptère et le voir de ses propres yeux.

    Tags:
    hélicoptères, Mi-8, France, Le Var, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik