Russie
URL courte
13941
S'abonner

Les premiers systèmes de missiles sol-air S-400 ont été mis en service opérationnel en Arctique ce qui élargit l’espace aérien contrôlé par l’armée russe dans cette région, annonce la flotte du Nord.

Le régiment de missiles antiaériens cantonné en Arctique a pour la première fois mis en service opérationnel des systèmes S-400, a déclaré vendredi 20 septembre le service de presse de la flotte du Nord.

«Le régiment antiaérien de la flotte du Nord, cantonné en Nouvelle-Zemble et doté de nouveaux systèmes de défense antiaérienne S-400, est entré en service opérationnel», a indiqué la flotte.

Une cérémonie officielle s’est déroulée à cette occasion sur l’île Ioujny, dans le sud de l’archipel de Nouvelle-Zemble.

Les S-400 plus performants remplacent les S-300

Le passage des systèmes de missiles S-300 aux nouveaux S-400 «augmente considérablement la zone de l’espace aérien contrôlée en Arctique», notent les militaires.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

La Russie exploite ces systèmes dans le Grand Nord depuis plusieurs années. Des S-400 sont notamment en service sur la péninsule de Kola, baignée par les mers Blanche et de Barents.

S-400 Triumph
© Sputnik
Infographie: Système de défense antiaérienne et antimissile S-400 Triumph

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Tags:
missiles sol-air, Russie, Flotte russe du Nord, Nouvelle-Zemble, Arctique, S-400
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook