Russie
URL courte
1292
S'abonner

Des fossiles d’un rhinocéros laineux, un mammifère qui s’est éteint vers 8000 ans av. J.-C., ont été découverts dans la ville russe de Petrovsk-Zabaïkalski par un petit garçon qui jouait dans un tas de sable, a raconté à Sputnik la mère de l’enfant.

La curiosité de ce petit garçon russe de cinq ans de la ville de Petrovsk-Zabaïkalski lui a fait découvrir des fossiles d’un rhinocéros laineux, animal préhistorique qui peuplait une grande partie de l’Eurasie il y a 30.000 ans et s’est complètement éteint vers 8000 ans av. J.-C.

​Comme l’a raconté sa mère à Sputnik, la découverte a été faite dans un tas de sable qui se trouvait près de la Maison de la culture et des sports de la ville et était destiné à l’aménagement urbain.

«Mon fils aime jouer à l’archéologue. Il courait d’abord sur ce tas puis il a trébuché sur quelque chose et a commencé à creuser. Il a trouvé une partie du crâne, des dents et des os. Nous sommes médecins et nous avons d’abord pensé que c’étaient des os de bovin. Mais après que j’ai posté les photos dans un forum paléontologique, des experts ont confirmé que c’étaient des fossiles d’un rhinocéros laineux», a raconté Daria Lesnova.

Le paléozoologiste Alexeï Bondarev de l’Académie des sciences de Russie a également confirmé à Sputnik qu’il s’agissait effectivement de cet animal préhistorique.

Les fossiles ont déjà été transmis au musée régional. Il n’est pas exclu que des paléontologues puissent étudier la carrière d’où provient le tas de sable en question.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
Sibérie, rhinocéros, fossiles, garçon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook