Ecoutez Radio Sputnik
    Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov dans l’espace (illustration)

    Alexeï Leonov, le premier «piéton de l’espace» n’est plus

    © Sputnik . N.Semenov
    Russie
    URL courte
    143311
    S'abonner

    Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, premier homme à avoir effectué une sortie dans l’espace, en 1965, et commandant côté soviétique de la première mission spatiale conjointe de l’URSS et des États-Unis en 1975, est mort ce vendredi 11 octobre à l’âge de 85 ans. Sputnik s’était entretenu avec ce double héros de l'Union soviétique en 2015.

    En 2015, 50 ans après son exploit, Alexeï Leonov se remémore auprès de Sputnik sa sortie dans l’espace. Ce double héros de l'Union soviétique a non seulement été le premier terrien à réaliser une sortie extravéhiculaire dans l'espace le 18 mars 1965, mais aussi à participer 10 ans plus tard à la mission Apollo-Soyouz, qui a marqué le début d’une coopération technologique entre Moscou et Washington qui se poursuit encore de nos jours.

    Советские космонавты Юрий Гагарин, Алексей Леонов и Андриян Николаев
    © Sputnik . Iouri Abramotchkine
    Les cosmonautes soviétiques Youri Gagarine, Alexeï Leonov et Andrian Nikolaïev

    Le premier groupe de cosmonautes soviétiques comprenait 20 personnes qui avaient été sélectionnées à partir de 3.000 pilotes d’avions de chasse, raconte alors à Sputnik Alexeï Leonov qui figurait dès 1961 parmi les premiers hommes choisis pour les vols dans l’espace.

    «Pendant tout un mois, nous avons été soumis à des épreuves inédites. Dans notre métier, il nous arrivait de piloter des avions modernes par tous les temps et nous étions évidemment au courant de ce qu’était, par exemple, une centrifugeuse. Mais il s’agissait cette fois de tests parfaitement différents visant à établir le plus exactement possible l’état de santé du candidat», poursuit le célèbre cosmonaute.

    Et d’ajouter qu’au sein du premier groupe de cosmonautes soviétiques, celui dont Youri Gagarine faisait partie, les relations étaient très chaleureuses.

    «Quand je me préparais au vol, il [Gagarine, ndlr] était déjà le chef et surveillait de très près tous mes entraînements. Je travaillais dur, et les médecins lui disaient: "Le gars risque de ne pas tenir le coup après deux années sans vacances!"», se souvient Alexeï Leonov en 2015.
    Космонавт Алексей Леонов примеряет герметические перчатки во время тренировок в Центре подготовки космонавтов.
    © Sputnik .
    Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov

    Selon lui, Youri Gagarine l’avait alors invité à passer ensemble quelques jours à Vyborg, au nord-ouest de la Russie, à la frontière avec la Finlande.

    «Nous y partagions une petite chambre et passions notre temps à pêcher à la ligne. […] De retour, j’ai repris mes entraînements. C’est seulement après que j’ai compris comment il prenait soin de moi. […] En tant que chef, il comprenait qu’il avait affaire à une catégorie particulière de personnes sélectionnées, dont il fallait prendre soin», raconte Alexeï Leonov qui avait été nommé au poste de premier cosmonaute de la planète après sa disparition tragique.

    «Après la catastrophe, j’ai travaillé à ce poste pendant 20 ans. […] Le principal est que, comme Youri Gagarine, j’ai toujours essayé de réunir les personnes sous mes ordres, de les complimenter, de penser à leurs familles, à leurs enfants, […] à la santé de leurs parents. Gagarine l’avait fait et j’ai pensé qu’il était de mon devoir de poursuivre cette tradition», résume Alexeï Leonov lors de cette rencontre avec Sputnik en 2015.

    Né en 1934 dans la région de Kemerovo, en Sibérie, Alexeï Leonov était aussi un ami du premier homme dans l’espace, son compatriote Youri Gagarine. À la mort de ce dernier dans un crash d’avion le 27 mars 1968 près de Moscou, il fut l’un des premiers à arriver sur place.

    Tags:
    cosmonaute, décès, espace, États-Unis, URSS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik