Ecoutez Radio Sputnik
    Alexeï Navalny

    L’organisation de l’opposant Navalny perquisitionnée dans 30 régions russes

    © Sputnik . Andrei Stenin
    Russie
    URL courte
    9333
    S'abonner

    L’organisation de l’opposant Alexeï Navalny, le Fonds de lutte contre la corruption, a été perquisitionnée ce 15 octobre dans 30 régions de Russie. Selon le Comité d’enquête russe, les perquisitions se déroulent dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent.

    Des perquisitions sont en cours dans les centres régionaux et chez des partisans du Fonds de lutte contre la corruption (FBK) d’Alexeï Navalny dans plus de 30 régions de Russie, a annoncé la porte-parole du Comité d’enquête Svetlana Petrenko. Ces interventions de la police s’inscrivent dans le cadre de l’enquête pour blanchiment d’argent qui touche le FBK.

    «[Les actions dans le cadre de l’enquête sont menées, ndlr] au siège de l'organisation, ainsi qu’aux domiciles de plusieurs employés des antennes régionales du FBK. Des biens et documents utiles à l'enquête sont saisis», a-t-elle déclaré.

    Le tribunal a gelé les comptes du FBK car il a été établi que des financements provenaient de l’étranger, a noté Mme Petrenko. En outre, plusieurs employés du Fonds ont été convoqués pour des interrogatoires.

    Une affaire de blanchiment d’argent

    Le Comité d’enquête a intenté une affaire pénale contre le FBK, mis en place par le militant de l’opposition Alexeï Navalny en 2011, sur la base de documents de la police concernant le blanchiment d’environ un milliard de roubles (près de 14 millions d’euros).

    Selon l’enquête, de janvier 2016 à décembre 2018, «les personnes ayant trait aux activités de l’organisation sans but lucratif FBK, y compris ses employés, ont reçu de la part de tiers une grosse somme d’argent qui avait été obtenue par voie criminelle à leur intention».

    Le Comité d’enquête avait annoncé par la suite avoir convoqué pour des interrogatoires plusieurs membres du Fonds.

    Désormais «agent de l’étranger»

    Le 9 octobre, les autorités russes ont classé l’organisation anticorruption de l’opposant Alexeï Navalny comme «agent de l'étranger», une mesure qui la soumet à une surveillance accrue. Cette décision a été prise suite à une enquête du ministère de la Justice.

    Tags:
    Comité d'enquête de Russie, perquisition, blanchiment d'argent, corruption, Fondation anti-corruption, Alexeï Navalny
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik