Ecoutez Radio Sputnik
    Laser  (image d'illustration)

    La Russie élabore un nouveau moyen de transmettre des données via l’atmosphère

    © CC0 / WikiImages / Laser
    Russie
    URL courte
    2340
    S'abonner

    Des chercheurs russes ont mis au point une nouvelle méthode de création d'éléments optiques permettant d'améliorer les dispositifs de transmission de données par faisceau laser à travers l'atmosphère et des dispositifs biomédicaux. Les résultats de la recherche ont été publiés dans la revue Optics Express.

    Des scientifiques de l'Université de Samara ont élaboré en collaboration avec des collègues de l'Académie des sciences de Russie une nouvelle approche pour la construction de métasurfaces. Celle-ci tend à créer des éléments optiques pour des dispositifs capables de contrôler la polarisation et la phase des ondes électromagnétiques. L’approche en question prévoit également la création de champs lumineux aux propriétés encore jamais explorées, notamment des faisceaux laser uniques, indiquent les résultats de la recherche scientifique publiés dans la revue Optics Express.

    Selon les chercheurs, les métasurfaces d'ordre supérieur fournissent un flux d'énergie inverse important. En d’autres termes, les faisceaux laser formés à l’aide d’éléments polarisants résistent aux interférences qui résulte de la transmission d’informations dans divers milieux turbulents, comme dans l’atmosphère de la Terre.

    «En utilisant les métasurfaces mises au point, il est possible de créer des faisceaux laser spéciaux qui seront plus résistants aux interférences dans l’atmosphère, telles que le vent, le brouillard, la pluie. Ainsi, les données peuvent être transmises sur une plus grande distance avec moins de perte», a déclaré Sergey Degtyarev, co-auteur de l'étude et chercheur à l'Institut des systèmes de traitement d'images de l'Académie des sciences de Russie.

    Dispositifs médicaux plus performants

    En outre, selon les experts, en combinant un polariseur et un concentrateur dans un même élément, il est possible de créer un flux d’énergie inverse important près de l’axe optique. Cela contribuera à améliorer les pinces optiques, la découpe et la gravure au laser à des fins biologiques et médicales, et donc le traitement des matériaux.

    «Le contrôle de polarisation vous permet de créer des champs lumineux aux nouvelles propriétés. En modifiant la structure du faisceau laser, on peut modifier la nature de l'impact sur l'objet, ce qui est très important pour la découpe et la gravure au laser lors du traitement des matériaux», a déclaré Dmitry Savelyev.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Terre, Académie des sciences de Russie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik