Ecoutez Radio Sputnik
    avion de Poutine, image d'illustration

    Le pilote de Poutine refuse de changer de cap et pose l’avion présidentiel à l’aveuglette

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    Russie
    URL courte
    5434326
    S'abonner

    Le pilote de l’avion présidentiel russe s'est posé au Kirghizstan dans des conditions de visibilité extrêmement réduites alors qu’un épais brouillard enveloppait l’aéroport d’arrivée.

    L’avion dans lequel se trouvait Vladimir Poutine est parvenu à se poser dans un épais brouillard à Bichkek, au Kirghizstan, relate le site russe Life qui dit avoir obtenu la confirmation auprès du Kremlin. La capitale kirghize a accueilli le 28 novembre le sommet de l'Organisation du traité de sécurité collective, dont la Russie est membre.

    En raison de mauvaises conditions météorologiques et d’une visibilité extrêmement réduite, les services aéroportuaires ont proposé à l’Ilyushin Il-96 de se rediriger vers la ville d’Almaty, à environ 200 km de là.

    L’aéronef du ministre russe de la Défense, qui se dirigeait lui aussi à Bichkek, a reçu la même proposition et l’a acceptée.

    À en croire l’interlocuteur de Life, le pilote de Poutine s’est montré déterminé à faire se poser l’Il-96 et l’a en effet accompli «de manière filigrane dans un brouillard extrêmement épais, pratiquement à tâtons».

    Traité de sécurité collective

    L'Organisation du traité de sécurité collective est une organisation à vocation politico-militaire fondée en 2002. Elle regroupe six pays, à savoir l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Russie et le Tadjikistan. En 2019, l'OTSC est présidée par le Kirghizstan.

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    OTSC, Il-96-300, avion, Kirghizstan, Bichkek, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik