Russie
URL courte
10824
S'abonner

La Russie modernise ses bombardiers stratégiques Tu-95MS et développe de nouveaux avions dotés de capacités nucléaires ce qui a renforcé la composante aérienne de sa triade nucléaire, a annoncé le ministre russe de la Défense.

Les forces nucléaires russes se sont considérablement renforcées grâce au renouvellement du parc d’avions à long rayon d’action et à la création de nouveaux appareils, a déclaré lundi 9 décembre le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

«Le renouvellement de la flotte existante d'avions à long rayon d’action et la création de nouveaux avions ont considérablement renforcé la composante aérienne de la triade nucléaire russe. Cette année, l’avionneur Tupolev a réalisé des travaux importants pour moderniser les avions Tu-95MS en remplaçant leurs anciens équipements radio et de navigation», a noté le ministre lors d’une réunion en duplex au ministère de la Défense.

L’aviation à long rayon d’action russe compte ainsi «le nombre requis de bombardiers stratégiques opérationnels», a-t-il expliqué.

Missiles Kalibr et Tsirkon

Le ministre a en outre ordonné d’augmenter le nombre de navires armés de missiles de croisière Kalibr et Tsirkon.

«La Marine doit posséder plus de navires de haute mer, y compris ceux équipés de missiles de croisière Kalibr et de missiles hypersoniques Tsirkon», a noté M.Choïgou.

Les missiles Kalibr, d'une portée de 2.500 km, ont initialement été conçus pour les sous-marins nucléaires du projet 885 Iassen, mais ensuite adaptés pour les sous-marins diesel-électriques du projet 636 Varchavianka (classe Kilo selon l'Otan) et des navires de surface. La Russie les a mis à l’épreuve lors de son opération antiterroriste en Syrie en 2015.

Les missiles Tsirkon sont destinés à détruire des cibles maritimes et terrestres. Leur vitesse atteint Mach 9 et leur portée est supérieure à 1.000 km. Les premiers tests des Tsirkon ont eu lieu en mars 2016.

Armes basées sur «d’autres principes physiques»

L’armée russe devrait également «élargir sa gamme de drones, de systèmes robotisés et d’armes basées sur d’autres principes physiques» que celles actuellement en service, a conclu le ministre.

Il s’agirait notamment des armes laser, à faisceaux de particules, à énergie cinétique, etc. En 2018, le chef de la défense antiaérienne des Forces armées russes, Alexandre Leonov, avait déjà évoqué le développement de telles armes.

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
force de dissuasion, Sergueï Choïgou, Tu-95MS, Kalibr, Tsirkon (missile)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook