Russie
URL courte
251131
S'abonner

L’ambassadeur de France en Russie Sylvie Bermann n’a pas exclu une levée des sanctions antirusses dans les années à venir, écrit le journal Kommersant. Elle a toutefois tenu à souligner que ce scénario n’était possible que si les accords de Minsk étaient pleinement respectés.

Dans un entretien accordé au quotidien russe Kommersant, l’ambassadeur de France en Russie Sylvie Bermann a évoqué de nombreux sujets d’actualité, dont les sanctions introduites par l’UE contre Moscou.

Selon la diplomate, ces mesures n’étaient pas une fin en soi mais ont été imposées suite aux événements de Crimée et du Donbass. La condition primordiale de leur annulation est le respect des accords de Minsk, a précisé Sylvie Bermann. Pourtant, les sanctions devraient dans ce cas d’abord être allégées avant d’être levées par la suite, d’après elle.

Répondant à la question de savoir si l’annulation des sanctions pourrait avoir lieu dans les cinq prochaines années, Sylvie Bermann a fait savoir que cela ne lui paraissait pas impossible.

La mission de l’ambassadeur, qui occupe ce poste en Russie depuis 2017, va bientôt toucher à sa fin. Elle s’apprête à quitter le pays cette semaine.

Prolonger les sanctions

Le 12 décembre, les dirigeants de l'Union européenne ont prolongé de six mois supplémentaires les sanctions économiques décidées contre la Russie en 2014. Les sanctions visent depuis cinq ans les secteurs du pétrole, de la défense et des banques russes. Elles avaient été prolongées de six mois en juin dernier.

La décision a été prise au cours d'un sommet européen à Bruxelles, quelques jours après une réunion à Paris sur la restauration de la paix en Ukraine entre les dirigeants français, allemand, russe et ukrainien.

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Tags:
Sylvie Bermann, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook