Russie
URL courte
5937
S'abonner

La flotte russe de la Baltique se dotera des premiers hélicoptères modernisés Ka-27M, surnommés «chasseurs de requins», en 2020. Ces appareils surveilleront les déplacements des sous-marins au large de la région de Kaliningrad, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Les premiers hélicoptères modernisés de lutte anti-sous-marine Kamov Ka-27M seront livrés à la flotte russe de la Baltique en 2020, a déclaré jeudi 2 janvier le ministère russe de la Défense.

Selon le ministère, les premiers équipages des Ka-27M ont déjà suivi des cours de formation au Centre d’entraînement de l’aviation maritime d’Ieïsk, dans le sud-est de la Russie.

Le déploiement des hélicoptères dans la région de la Baltique «renforcera considérablement la protection de la région de Kaliningrad et permettra de créer un groupement de reconnaissance et de frappe des forces frontalières et de l’aviation», a indiqué Vladimir Anokhine, vice-président de l’Académie russe des problèmes géopolitiques, cité par le journal russe Izvestia.

À son avis, l'entrée en service de ces appareils facilitera la lutte contre la contrebande, le trafic de drogue et l'espionnage à la frontière. Les données recueillies par les Ka-27M lors de leurs missions de patrouille aideront le commandement à mieux comprendre la situation dans telle ou telle région et à y envoyer des navires s’il en est besoin.

Ka-27M, un hélicoptère modernisé

Le Ka-27 (code Otan: Helix) est conçu sur la base du Ka-27PL, l’hélicoptère embarqué principal de la Marine russe, précise le groupe Kamov sur son site Internet. Il est destiné à rechercher, suivre et détruire les sous-marins en surface et en plongée, de jour comme de nuit, selon Kamov.

Surnommé «chasseur de requins» en raison de sa mascotte, un oiseau tenant un requin dans ses serres, cet hélicoptère modernisé aux pales de rotor pliables est très compact et hautement manœuvrable grâce à l’absence du rotor de queue. Il peut équiper les destroyers et les porte-avions, mais aussi des navires de petite taille, d’après les médias.

Le Ka-27M recherche les sous-marins au moyen d'un puissant sonar trempé. Il est également équipé d'un capteur d'anomalie magnétique et d'une bouée spéciale, précise le journal Izvestia.

Lire aussi:

Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Tags:
Russie, mer Baltique, Flotte russe de la mer Baltique, hélicoptères, Ka-27M, Ka-27
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook