Russie
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (260)
201093
S'abonner

Le gazoduc Nord Stream 2 sera mis en exploitation en 2020 même si la société suisse Allseas, spécialisée dans la pose de conduites, a quitté le projet, selon des experts du quotidien russe Izvestia.

La Russie est en mesure d’achever la construction du Nord Stream 2 seule. La défection de la société suisse Allseas ne fera que légèrement retarder la réalisation du projet, ont annoncé des experts au journal Izvestia.

Au moment où Allseas a suspendu sa participation au projet Nord Stream 2, environ 2.300 kilomètres de conduites sur les quelque 2.460 totaux avaient été posés au fond de la mer Baltique, a déclaré à Izvestia le service de presse du Nord Stream 2.

Le directeur de l’Institut de l’énergie nationale Sergueï Pravossoudov a précisé au journal que, de nos jours, la construction de gazoducs sous-marins n'était pas très demandée dans le monde. Pour cette raison, seules les sociétés Allseas et Saipem disposent du matériel apte à réaliser ces travaux d’une complexité unique.

Cependant, Gazprom possède le navire Académicien Tcherski, spécialisé dans la pose de conduites. Selon l’expert, il est tout à fait adapté aux technologies nécessaires pour travailler dans les eaux danoises et pourrait construire la partie inachevée du gazoduc. 

Allseas déclare forfait

Le 21 décembre, la société Allseas a annoncé qu’elle suspendait ses travaux sur le Nord Stream 2 en raison des restrictions de Washington. Cette décision a suivi la signature par Donald Trump de la loi sur le budget défense pour l’année fiscale 2020 prévoyant des restrictions contre les sociétés qui participent à la construction du Nord Stream 2 et du Turkish Stream.

Réponse de Moscou

Le vice-Premier ministre russe Dmitri Kozak a assuré que le Nord Stream 2 serait construit, quelles que soient les sanctions décrétées par les États-Unis.

Le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak, avait lui aussi déclaré précédemment que la construction pourrait être achevée par l'Académicien Tchersky, qui se trouve à présent en Extrême-Orient.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (260)

Lire aussi:

Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Dispersion des manifestants à Minsk, la police utilise des grenades assourdissantes - vidéos
Tags:
construction, Nord Stream 2, Allseas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook