Russie
URL courte
3717030
S'abonner

Après le message de Vladimir Poutine adressé à l'Assemblée fédérale ce 15 janvier, le Premier ministre Dmitri Medvedev a annoncé la démission du gouvernement russe.

Le Premier ministre Dmitri Medvedev a présenté ce 15 janvier à Vladimir Poutine la démission de son gouvernement. 

«Nous, en tant que gouvernement, devons donner au Président de notre pays les moyens de prendre toutes les mesures qui s'imposent. C'est pour cela [...] que le gouvernement dans son ensemble donne sa démission», a annoncé Dmitri Medvedev.

Vladimir Poutine a remercié son Premier ministre sortant et ses ministres, leur demandant d'expédier les affaires courantes jusqu'à la nomination d'une nouvelle équipe.

Le Président a également annoncé son intention d’instituer le poste de vice-président du Conseil de sécurité de la Russie et de le proposer à Dmitri Medvedev.

«Un changement de format»

En commentant pour Sputnik la démission du gouvernement, Léonid Kroutakov, politologue et professeur à l’Université des Finances de Moscou, a estimé qu’il s’agissait d’une «décision politique naturelle» qui «change la structure politique en général».

«Il est clair qu’ainsi [après la démission du gouvernement, ndlr], les positions déclarées dans le discours à l'Assemblée fédérale prennent un sens complètement différent. Ce n'est pas seulement un désir de donner un coup de fouet à l'ancien appareil, mais c'est un changement de format. Nous changeons les objectifs et l'équipe qui va les atteindre», a-t-il dit à Sputnik.

Selon M. Kroutakov, «il y aura un vrai changement de format», ce qui élève le message du Président à un autre niveau: «maintenant c'est une véritable action politique».

Amendements à la Constitution

En s'adressant à l'Assemblée fédérale ce 15 janvier, Vladimir Poutine a proposé une réforme constitutionnelle en Russie qui aboutirait, si elle était adoptée, à la désignation du Premier ministre par le Parlement. Cette réforme ne remettra pas pourtant en question le caractère présidentiel du pouvoir russe.

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Tags:
gouvernement, Assemblée fédérale de Russie, démission, Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook