Russie
URL courte
41038
S'abonner

Un Airbus A330 de la compagnie aérienne nationale Aeroflot reliant Khabarovsk à Moscou a atterri en urgence à l’aéroport de départ ce lundi 27 janvier suite à une alerte à la bombe à bord, a confirmé à Sputnik une source aéroportuaire. Après un examen, des spécialistes n’ont finalement découvert aucun explosif.

Suite à une alerte à la bombe, un Airbus A330 de la compagnie aérienne nationale Aeroflot à destination de Moscou a été obligé de retourner à l’aéroport de départ de Khabarovsk ce lundi 27 janvier.

«Le vol 1713 a décollé lundi après-midi de Khabarovsk. Après son décollage, nous avons reçu des informations sur un danger à bord. L’équipage a pris la décision de faire demi-tour. Tous les services d’urgence sont sur place. Il y a 262 passagers et 10 membres d’équipage à bord», explique la source.

Toujours selon cette source, il y a eu un «signalement de "bombe" à bord».

Atterrissage en toute sécurité

L’avion a par la suite atterri à l’aéroport de départ de Khabarovsk, sans que personne ne soit blessé, a indiqué à Sputnik une source au sein des services d’urgence.

«L’avion a touché le sol en toute sécurité à Khabarovsk, il n’y a pas de blessés. Les services opérationnels ont déjà commencé à examiner l’appareil.»

Après un examen, des spécialistes n’ont finalement découvert aucun explosif.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
alerte à la bombe, vol, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook