Russie
URL courte
41038
S'abonner

Un Airbus A330 de la compagnie aérienne nationale Aeroflot reliant Khabarovsk à Moscou a atterri en urgence à l’aéroport de départ ce lundi 27 janvier suite à une alerte à la bombe à bord, a confirmé à Sputnik une source aéroportuaire. Après un examen, des spécialistes n’ont finalement découvert aucun explosif.

Suite à une alerte à la bombe, un Airbus A330 de la compagnie aérienne nationale Aeroflot à destination de Moscou a été obligé de retourner à l’aéroport de départ de Khabarovsk ce lundi 27 janvier.

«Le vol 1713 a décollé lundi après-midi de Khabarovsk. Après son décollage, nous avons reçu des informations sur un danger à bord. L’équipage a pris la décision de faire demi-tour. Tous les services d’urgence sont sur place. Il y a 262 passagers et 10 membres d’équipage à bord», explique la source.

Toujours selon cette source, il y a eu un «signalement de "bombe" à bord».

Atterrissage en toute sécurité

L’avion a par la suite atterri à l’aéroport de départ de Khabarovsk, sans que personne ne soit blessé, a indiqué à Sputnik une source au sein des services d’urgence.

«L’avion a touché le sol en toute sécurité à Khabarovsk, il n’y a pas de blessés. Les services opérationnels ont déjà commencé à examiner l’appareil.»

Après un examen, des spécialistes n’ont finalement découvert aucun explosif.

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
alerte à la bombe, vol, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook