Russie
URL courte
L’«accord du siècle» de Trump: réactions et conséquences (25)
1910814
S'abonner

Le ministre russe des Affaires étrangères s’est exprimé sur l’«accord du siècle» pour le règlement du conflit israélo-palestinien que Donald Trump compte annoncer ce 28 janvier. Sergueï Lavrov estime que la position de la partie palestinienne doit être prise en considération lors des discussions sur le document.

Dimanche 28 janvier, Sergueï Lavrov a évoqué lors d’une conférence de presse à Moscou l’«accord du siècle» pour le règlement du conflit entre Israël et la Palestine que Donald Trump a promis de dévoiler en prévision de sa rencontre avec le Premier ministre israélien.

«En ce qui concerne l’"accord du siècle" dont on parle à grand renfort de publicité depuis de nombreuses années et que les États-Unis veulent proposer pour le règlement israélo-palestinien: nous ne l’avons pas vu. Dans nos contacts, les États-Unis ne nous ont pas livré de détails, ils ont seulement dit que cet accord réglerait tous les problèmes d’un seul coup. Mais nous savons que l’administration américaine cherche toujours à trouver des solutions cardinales pour de nombreux problèmes internationaux et que cela n’apporte pas toujours des changements positifs», a-t-il signalé.

Le chef de la diplomatie russe a reconnu avoir une idée de son contenu grâce à des fuites ayant eu lieu.

«Si ces fuites reposent sur un fondement concret, il s’agit d’une approche tout à fait nouvelle du règlement des problèmes entre la Palestine et Israël, d’une approche qui diffère de tout ce qui a été jusqu’à présent reconnu par la communauté internationale en tant que base de règlement», a-t-il poursuivi.

La position des parties concernées importe

M.Lavrov a appelé à attendre la publication officielle du document, ajoutant qu’il était important d’écouter d’abord la position des parties concernées.

«Quand ce texte sera rendu public, l’essentiel sera de prendre connaissance des positions des parties, y compris (et surtout) de la position des Palestiniens», a-t-il détaillé.

Trois ans de rédaction

Le 28 janvier, Donald Trump a l’intention de rendre public un plan de règlement du conflit israélo-palestinien qu’il qualifie d’«accord du siècle».

La publication de cet accord mis au point par l’administration américaine a été plusieurs fois reportée pour des raisons différentes. Sa rédaction a commencé il y a environ trois ans sous la direction du conseiller et gendre de Donald Trump, Jared Kushner, et du conseiller sur Israël, Jason Greenblatt. Les médias américains ont annoncé que le nouveau projet serait axé sur l’économie et les investissements.

Dossier:
L’«accord du siècle» de Trump: réactions et conséquences (25)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook