Russie
URL courte
4491
S'abonner

Les diplomates russes ont considérablement contribué à l’organisation de l'expédition russe au terme de laquelle, le 28 janvier 1820, l’Antarctique a été découvert, a raconté dans un entretien le ministre russe des Affaires étrangères.

Dans une interview accordée à une chaîne russe le 2 février, Sergueï Lavrov a évalué le rôle de la diplomatie russe dans la découverte de l’Antarctique par Faddey Bellingshausen et Mikhaïl Lazarev.

«Les diplomates ont considérablement aidé à l’organisation (…). Lors de l’expédition, tous nos ambassadeurs, consuls généraux, ont été chargés d’apporter leur assistance, y compris de fournir de la nourriture et divers équipements, à savoir des jumelles et des longues-vues et beaucoup d’autres choses», a souligné M.Lavrov.

Pour le ministre, le fait que l’expédition «s’est déroulée sans incidents», sans que personne ne décède ou ne soit atteint du scorbut, est «bien entendu» le résultat «en grande partie de l’attention que le gouvernement, y compris le service diplomatique, a accordé à ces gens le long de leur itinéraire». 

Découverte d’un continent

Sergueï Lavrov a tenu à souligné que Faddey Bellingshausen et Mikhaïl Lazarev avaient établi pour la première fois, en 1820, que l’Antarctique était un continent et non une accumulation de glace.

Le premier glacier qu’ils ont vu porte le nom de Bellingshausen. Le 16 janvier (le 28 selon l’ancien calendrier), Vladimir Poutine a félicité les explorateurs polaires pour le 200e anniversaire de la découverte de l’Antarctique.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Covid-19: audition de Christophe Castaner par la mission d'information de l'Assemblée nationale
Tags:
Sergueï Lavrov, Antarctique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook