Russie
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
2131
S'abonner

Le ministre de la Santé de la région russe de Transbaïkalie a décidé de s’en remettre à un masque de ski pour se protéger du coronavirus en rendant visite à un patient chinois, selon une vidéo prise à l’hôpital.

Le ministre de la Santé de la région de Transbaïkalie Valéry Kojevnikov s’est servi en guise de protection d’un masque de ski en visitant un Chinois infecté par le coronavirus et placé en isolement.

La vidéo de sa tenue a été mise en ligne par Radio Moscou sur sa chaîne Telegram.

À noter que les autres éléments de la tenue du responsable correspondaient aux normes prévues pour les contacts avec des malades infectés.

M.Kojevnikov a visité le patient le 3 février. Lors de l’examen du Chinois, il a constaté que ses poumons étaient clairs et que son état de santé était satisfaisant. Il a cependant signalé «des phénomènes résiduels sous forme de toux».

Le ministre a également donné des recommandations de traitement au personnel médical.

Deux Chinois infectés identifiés en Russie

Fin janvier, deux cas d’infection au coronavirus ont été dépistés en Russie. Les deux malades sont des Chinois qui s’étaient rendus dans les régions de Tioumen et de Transbaïkalie. Les deux ont été placés en isolement, tout comme les personnes qui étaient entrées en contact avec eux. Ces deux malades seront renvoyés en Chine.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
masques, Covid-19, Transbaïkalie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook