Russie
URL courte
12341
S'abonner

Après avoir mis en orbite en 2018 le satellite français d'observation CSO-1 dédié à la défense et à la sécurité, une fusée russe Soyouz-ST devrait de la même manière lancer le satellite français d’identification CSO-2, a annoncé une source au sein de l'industrie spatiale. Selon celle-ci, le lancement devrait avoir lieu le 10 avril.

Le satellite français d’identification CSO-2 devrait être mis en orbite en avril par une fusée russe Soyouz-ST depuis le Centre spatial de Kourou en Guyane, rapporte une source au sein de l'industrie spatiale pour les fusées et l'espace russes.

«Le lancement de la fusée Soyouz-ST-A avec l’étage supérieur de Fregat-M et le satellite CSO-2 depuis Kourou est prévu pour le 10 avril», a indiqué la source.

Roscosmos, qui produit des fusées Soyouz et des étages superieurs de Fregat, a refusé de commenter ces informations.

Le CSO-1 déjà mis en orbite récemment

En décembre 2018, une fusée russe Soyouz avait déjà placé en orbite le satellite français d'observation CSO-1 dédié à la défense et à la sécurité. La mission du satellite CSO-1 est de fournir des images optiques et infrarouge de très haute résolution. Le CSO-2 va le rejoindre afin de former une constellation de nouvelle génération d'une durée de vie de 10 ans, dont l'objectif est de remplacer les actuels satellites d'observation militaires français Helios 2A et 2B.

Depuis octobre 2011, 23 lancements de fusées russes Soyouz ont été effectués depuis le cosmodrome de Kourou.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Tags:
Centre spatial guyanais à Kourou, Kourou, Guyane française, satellite, Soyouz-ST
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook