Russie
URL courte
7183
S'abonner

Une attaque au coronavirus? Après l’apparition de photos avec des personnes en blouse de protection entourées de Chinois «malades» dans le métro de Moscou, ce dernier compte porter plainte. Le canular sur le coronavirus a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.

Sept Chinois en train de tousser et portant des masques, accompagnés de deux hommes en blouse de protection, dans un métro à la station Alexandrovsky Sad. Les clichés ont fait le tour des réseaux sociaux russes.

«C’est quoi ça? À la station Alexandrovsky Sad, deux hommes en blouse de protection et sept Chinois, portant des masques, toussent. Ils ont traversé le wagon avant de descendre à la station suivante», écrit un témoin sur le réseau social russe Vkontakte en légende d’une photo.

La réaction de la direction du métro

Le métro de Moscou n’a pas tardé à réagir à cet incident qui s’est avéré être un canular.

«Nous avons vu quelques canulars sur le coronavirus dans le métro. Pour nous, ce n’est pas drôle. C'est du hooliganisme. Nous en appellerons bientôt aux autorités chargées de l'application de la loi pour retrouver et punir les hooligans», lit-on sur le Twitter de l’entreprise.

Le nouveau type de coronavirus, dépisté en Chine, continue de se propager dans plus de 20 pays du monde, tuant 637 personnes. Selon les données du 7 février, le nombre de personnes atteintes par le virus a atteint 31.261. Suite à la propagation du virus, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré une urgence sanitaire mondiale.

En Russie, deux cas du coronavirus sont confirmés pour le moment chez les ressortissants chinois.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
masques, métro, canulars, Russie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook