Russie
URL courte
19765
S'abonner

L’eurodéputé et ancien ministre des Transports Thierry Mariani a commenté au micro de Sputnik l’initiative énoncée en Russie de fixer les valeurs familiales dans la Constitution et la déclaration de Vladimir Poutine affirmant que tant qu’il sera Président il n’y aura en Russie que «papa» et «maman».

«C’est une décision de bon sens», c’est ainsi que l’eurodéputé Thierry Mariani a commenté les propos récemment tenus par le Président russe qui a expliqué que tant qu’il sera Président il n’y aura pas de «Parent 1», «Parent 2» en Russie.

«Le problème c’est que nous avons perdu le bon sens par moment en France. Parent 1, Parent 2 ça ne veut strictement rien dire», a déclaré Thierry Mariani, interrogé par Sputnik.

Pour rappel, en 2012 Thierry Mariani était parmi les élus qui ont signé une tribune parue dans les pages de Libération et dans laquelle a été exposée l’opposition au Mariage pour tous. Il a en outre participé à la Manif pour tous.

«Papa» et «maman», souligne Poutine

Alors qu’un groupe de travail se penche sur les amendements à apporter à la Constitution russe, Vladimir Poutine a commenté l’initiative d’une parlementaire d’y fixer les valeurs de la famille traditionnelle. Il a souligné que tant qu’il sera à la tête du pays, il n’y aura pas de «Parent numéro 1» et «Parent numéro 2» en Russie.

«Il y aura "papa" et "maman"», a précisé le Président.

Les propos de Poutine, qui avait d’ailleurs par le passé fait des déclarations similaires, ont été repris par plusieurs médias étrangers. L'agence de presse Romfea y a même vu une pierre lancée dans le jardin de la France.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Une rixe éclate place de la Chapelle–vidéos
Tags:
Thierry Mariani, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook