Russie
URL courte
5780
S'abonner

Le plus grand de tous les tigres, celui de Sibérie, a décidé de rendre une visite aux hommes, mais s’est désisté au dernier moment, se retirant sous le couvert des bois.

Le Centre Tigre de l’Amour a posté sur son compte Facebook une vidéo tournée par les ouvriers d’une infrastructure en construction près de laquelle un félin rayé est sorti de la forêt.

«Le tigre ne s’était apparemment pas attendu à rencontrer des humains ni à avoir à franchir un fossé et a passé un certain temps à réfléchir s’il devait ou non essayer de traverser l’obstacle», a indiqué le compte.

Le post spécifie que la scène a a priori été saisie dans le territoire de Khabarovsk, mais le département local du ministère russe des Ressources naturelles et de l’Écologie a d’ores et déjà démenti l’information.

Un heureux dénouement

Finalement, le tigre a choisi de se retirer.

«Personne n’a souffert», a encore précisé le compte.

Le tigre de Sibérie, également appelé tigre de l’Amour, est le plus grand de tous les tigres et l’un des prédateurs les plus rares de la planète. Dans les années 1940, seuls 40 individus subsistaient à l’état sauvage. La population avait été décimée principalement par le braconnage, différentes parties du corps du félin étant très prisées sur le marché noir.

Grâce à une lutte intense contre les braconniers et d’autres efforts de conservation, la population a augmenté pour être constituée à l’automne 2019 de 580 à 600 individus.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
tigres, Sibérie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook