Russie
URL courte
161913
S'abonner

Le 2 mars, la Russie a dévoilé que le groupe la représenterait à l’Eurovision 2020, qui aura lieu du 12 au 16 mai à Rotterdam, aux Pays-Bas. Baptisé Little Big, le collectif, fondé à Saint-Pétersbourg, a obtenu un succès viral en 2018 grâce à son clip «Skibidi» et ses plus de 320 millions de vues.

Little Big, voici le nom du groupe qui représentera la Russie à Rotterdam, aux Pays-Bas, dans le cadre de l’Eurovision 2020. L’annonce a été faite lundi 2 mars par la télévision russe alors que le concours international de musique se tiendra du 12 au 16 mai.

«C'est une grande responsabilité parce que nous représentons la Russie. Au début, nous nous sommes réjouis, puis la peur est apparue car les espoirs sont toujours nombreux. Mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir. C'est un événement à l'échelle planétaire pour chaque groupe. Nous avons l’humour dans notre sang comme toute personne russe parce qu’il est impossible de vivre sans humour», a déclaré Ilya Prusikin, fondateur et chanteur de Little Big.

La chanson qu'ils défendront sur la scène de Rotterdam en mai prochain sera rendue publique d'ici quelques jours.

En attendant, les chanteurs promettent qu’elle «sera amusante» et appellent à ne pas «s’inquiéter pour la chorégraphie». «Vous serez surpris», promet le fondateur du groupe.

Quel est ce collectif?

Little Big, l’un des groupes le plus provoc de Russie, a été fondé en 2013 à Saint-Pétersbourg. En guise de lancement, ils ont fait la première partie d’un concert du groupe d’Afrique du Sud Die Antwoord.

En avril 2013, ils ont mis en ligne leur premier clip intitulé «Everyday I'm Drinking» sur YouTube. Ce groupe freak, composé de quatre membres, propose une musique de rave aux références hip-hop assumées.

Ils se décrivent comme des «musiciens remettant en cause les gros problèmes de la Russie et de ses stéréotypes» en y établissant «un équilibre au bord de l'absurde combiné avec rave, musique électronique et des éléments de hip-hop». Le groupe se produit dans plusieurs pays dont la France.

Entre satire et sarcasmes, Little Big dépeint la Russie et ses mœurs, poussant toujours le cliché à son paroxysme. Dans ses clips, des ours déambulent dans les rues et des hommes se promènent, vodka dans une main, revolver dans l’autre, toque en fourrure clouée sur la tête. Ces vidéos saugrenues et provocantes sont rapidement devenues une marque de fabrique.

Un succès viral 

Les clips du groupe accumulent plus de 800 millions de vues sur Internet. Little Big a obtenu un succès viral avec «Skibidi», sorti le 6 octobre 2018. Celui-ci met en scène une danse devenue populaire lorsque d'autres ont essayé de l'imiter dans le cadre du «Skibidi Challenge». Pour l’instant, cette vidéo a été vue plus de 360 millions de fois sur YouTube.

Le collectif a reçu entres autres plusieurs Berlin Music Video Awards et Global Film FestivalAwards.

Lire aussi:

«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
La DCA syrienne repousse une attaque de missiles au-dessus de Damas, selon Sana
Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
«Ils ont été lynchés»: deux policiers agressés lors d’une intervention près d’Agen
Tags:
musique, groupe, Eurovision, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook