Russie
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
35860
S'abonner

Le premier décès lié au Covid-19 a été enregistré en Russie. Âgée de 79 ans et infectée, une femme est morte dans un hôpital de Moscou.

Une femme âgée, contaminée par le coronavirus, est morte à Moscou. Elle souffrait de plusieurs pathologies chroniques. Il s’agit du premier décès lié au Covid-19 en Russie, a fait savoir le centre de contrôle et de surveillance de la situation du coronavirus à Moscou.

La patiente âgée de 79 ans a été hospitalisée le 13 mars. À la demande de ses proches, elle a été transférée le lendemain dans un établissement de soins privé. Après qu’elle a été contrôlée positive au coronavirus, elle a été transportée dans un hôpital spécialisé dans les infections où elle a été placée dans une chambre isolée.

Toutes les personnes de son entourage ont été identifiées et se trouvent sous contrôle médical, a ajouté le centre de contrôle et de surveillance. 

Situation en Russie

Selon les données du 18 mars, 147 cas d’infection au nouveau coronavirus ont été enregistrés en Russie. 86 personnes ont été testées positives au coronavirus dans la capitale russe, dont 30 avaient visité des pays européens pendant les deux dernières semaines. Des mesures visant à contrer la propagation du virus sont en train d'entrer en vigueur à Moscou. Les établissements scolaires fermeront leurs portes du 21 mars au 12 avril, tandis que les événements regroupant plus de 50 personnes sont interdits.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Tags:
maladie chronique, Moscou, décès, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook