Russie
URL courte
1827
S'abonner

Ce 25 mars au matin, l'Extrême-Orient russe se préparait à un tsunami après un séisme de magnitude 7,5 qui avait frappé les îles Kouriles. Après une première vague de 50 centimètres de haut qui s'est abattue sur la ville de Severo-Kourilsk, l'alerte a été levée.

Un tremblement de terre de magnitude 7,5 s'est produit mercredi 25 mars au large des îles Kouriles en Russie, à une profondeur de 59 kilomètres, a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS).

Il s'est déclenché à environ 1.400 kilomètres au nord-est de la ville japonaise de Sapporo, a précisé l'USGS.

Le Centre national américain d'alertes au tsunami a prévenu que ce tremblement de terre avait le «potentiel pour générer un tsunami destructeur dans la région d'origine».

À 4h15 GMT, la hauteur des vagues du tsunami dans la région était de 50 centimètres, sans provoquer ni blessés ni dommages, selon le ministère des Situations d'urgence pour la région de Sakhaline.

«Une vague de tsunami est arrivée à Severo-Kourilsk, sur l'île de Sakhaline, à 15h15», ont annoncé les services d'urgences russes en précisant que la hauteur de cette vague s'élevait à environ 50 centimètres.

Deux heures plus tard, les autorités ont levé l'alerte au tsunami pour la région.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от GermanSK (@german_s_k)

Les autorités américaines à leur tour ont levé l'alerte au tsunami pour Hawaï. Selon le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, il n'y a aucune menace de tsunami pour la côte ouest des États-Unis, l'Alaska et la province de Colombie-Britannique au Canada.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Extrême-Orient, séisme, alerte au tsunami, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook