Russie
URL courte
4194
S'abonner

Dans la ville russe d’Arzamas, un individu a tenté d’échapper au personnel médical qui voulait le soumettre à un test de dépistage du Covid-19. L’homme était suspecté d’être porteur du virus. Le maire de la ville a donné plus de détails sur cette course-poursuite.

Mercredi 8 avril, une vidéo montrant un homme tentant d’échapper à des médecins en tenues de protection blanches a fait le tour des réseaux sociaux. Les faits se sont déroulés à Arzamas, ville russe de 100.000 habitants à 400 kilomètres de Moscou. Selon le maire de la ville, Alexandre Chelokov, il s’agissait d’un patient en psychiatrie qui était soupçonné d’être atteint du Covid-19.

«Le citoyen est désormais sous tutelle», a-t-il fait savoir via le réseau social Vkontakte. «Il se préparait à être envoyé dans un internat psycho-neurologique. Le test devait être effectué par mesure de précaution, comme c’est la procédure pour ce genre d’institution».

Les médecins ont pu effectuer le test

L’homme a finalement été interpellé et emmené dans un établissement de santé. Il s’est opposé à ce qu’un test soit effectué, mais des mesures supplémentaires ont été prises pour le garder en quarantaine dans l’hôpital central de la ville, a précisé le dirigeant local. Le résultat du test est attendu pour ce dimanche.

Selon le dernier bilan, l’épidémie de Covid-19 a touché 10.131 personnes en Russie, dont 1.459 au cours des dernières 24 heures, et a fait 76 morts. Plus d’un million de tests ont été effectués.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Russie, fuite, Covid-19, test, troubles psychiques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook