Russie
URL courte
8748
S'abonner

YouTube a bloqué la vidéo de la première adresse de Vladimir Poutine sur le coronavirus, publiée le 25 mars. Après la demande d’explications du service fédéral russe chargé de la supervision dans le domaine des médias, la séquence est réapparue sur l'hébergeur de vidéos le 13 avril dans l'après-midi. Google a qualifié sa décision d'erronée.

Après la suppression de plusieurs vidéos des médias russes au sujet du Covid-19, cette fois-ci c’est l’adresse de Vladimir Poutine du 25 mars qui a été bloquée par YouTube. En répondant à la demande de Roskomnadzor, le Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias de masse, Google qui possède le plus grand hébergeur de vidéos du monde a expliqué ce blocage par «des ressources limitées».

«Dans le contexte des ressources limitées, une décision erronée a été prise. [...] La vidéo a été restaurée», ont expliqué les représentants de Google à Sputnik.

Plus tôt, la chaîne de télévision russe NTV avait dénoncé le blocage de la vidéo de la première adresse du Président russe à la nation en raison de la propagation du coronavirus, publiée le 25 mars. Après la suppression de la vidéo en question, qui a recueilli plus de deux millions de vues, elle est réapparue sur la chaîne YouTube du média dans la journée du 13 avril.

Blocages des vidéos des médias russes

Ce n’est pas la première fois que le géant informatique décide de supprimer des vidéos de médias russes sur l'épidémie. Ainsi, récemment, YouTube a bloqué l'interview de Denis Protsenko, médecin-chef de l'hôpital de Kommounarka, le principal établissement traitant les malades du Covid-19 en Russie, effectuée par la chaîne RT.

Selon les derniers chiffres, l'épidémie de Covid-19 a fait 148 morts et 18.000 infectés en Russie.

Lire aussi:

L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
En misant sur la seule vaccination, la France s'expose à plusieurs risques, selon un épidémiologiste
Drogues, prostitution, politique: l’ordinateur de Hunter Biden, une boîte de Pandore?
Tags:
Vladimir Poutine, Covid-19, Google
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook