Russie
URL courte
14525
S'abonner

Des médias américains ont dernièrement accusé la Russie de minimiser la mortalité liée au Covid-19. Le médecin-chef d'un hôpital moscovite explique que le scénario italien a permis à la Russie de se préparer à l'arrivée du virus. Il appelle néanmoins à la prudence face à toute prévision trop optimiste.

Le scénario italien de l'épidémie de coronavirus a permis à la Russie de s’y préparer et de prendre conscience de la menace, a déclaré Denis Protsenko, médecin-chef de l'hôpital moscovite de Kommunarka où sont soignés des malades du Covid-19.

Dans une émission intitulée «Épidémie» réalisée et publiée le 14 mai par RT sur Youtube, il affirme que le système de santé à Moscou, où se trouve la moitié des patients, était prêt à les accueillir en nombre.

«À Moscou, le problème d’accueil d’un grand nombre de patients dans les hôpitaux n'existe pas, parce que nous avons réussi à nous préparer. Mais pour une raison quelconque, il est plus facile d'ignorer ce fait et de commencer à dire: "Vous manipulez bien les statistiques [du taux de mortalité liée au Covid-19, ndlr]!"», pointe-t-il.

Cependant, le médecin souligne qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions sur le développement de l'épidémie dans le pays et exhorte à ne pas faire de prévisions trop optimistes, car des milliers de personnes restent toujours contaminées.

Selon le bilan dernier en date, le nouveau coronavirus a tué 2.418 personnes alors que plus de 263.843 cas d’infection ont été enregistrés en Russie à ce jour.

Les publications du FT et NYT

Le Financial Times et le New York Times affirment que la mortalité liée au Covid-19 en Russie est plus importante que ce que disent les chiffres officiels.

Ainsi, le Financial Times, se référant à ses sources et analyses, estime que Moscou et Saint-Pétersbourg connaissent une hausse de la mortalité de 72% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Les réactions d’officiels

Des accusations réfutées par plusieurs responsables du gouvernement. Ainsi, la vice-Première ministre du pays, Tatiana Golikova, a déclaré le 12 mai que la Russie n’avait jamais manipulé les statistiques officielles liées au Covid-19.

En outre, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a évoqué l’absence de mention de la position officielle de la Russie dans les articles, ainsi qu’une «opinion prépondérante qui ne fait que donner raison à la thèse invoquée».

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
Maria Zakharova, mortalité, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook