Russie
URL courte
6917
S'abonner

Ramzan Kadyrov a été transporté par avion à Moscou le 21 mai et placé sous observation de médecins, ces derniers soupçonnant le coronavirus, rapportent des agences russes. Les autorités en Tchétchénie n’ont pas commenté ces informations.

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, 43 ans, a été hospitalisé à Moscou jeudi, suspecté d’être malade du nouveau coronavirus, ont rapporté les agences russes, dernier cas en date d’un haut responsable russe infecté par la maladie.

«Ramzan Kadyrov a été transporté par avion à Moscou, on soupçonne le coronavirus. Il est sous observation de médecins», a indiqué une source médicale, citée par l'AFP, décrivant son état comme «stable».

«Pour Kadyrov, on soupçonne le coronavirus, il est en observation», a aussi indiqué une source médicale moscovite à l’agence Interfax, tandis que l’agence publique Ria Novosti faisait état de l’hospitalisation du responsable tchétchène de 43 ans.

Les autorités en Tchétchénie n’ont pas commenté ces informations, affirmant dans les médias russes que leur dirigeant dirigeait les efforts de lutte contre l’épidémie.

D’autres hauts responsables russes sont tombés malades ces dernières semaines.

Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine vient seulement de reprendre ses fonctions après presque trois semaines d’hospitalisation. Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine, est lui hospitalisé et plusieurs ministres ont aussi été infectés.

1.026 cas détectés en Tchétchénie

Ramzan Kadyrov a été placé à la tête de cette petite république russe du Caucase à majorité musulmane par Vladimir Poutine en 2007, trois ans après la mort dans une attaque à la bombe de son père Akhmad Kadyrov, le premier président pro-Kremlin de Tchétchénie.

La Tchétchénie compte officiellement 1.026 cas détectés de nouveau coronavirus depuis le début de l’épidémie en Russie, dont 11 morts.

Au total, la Russie compte elle 317.554 contaminés recensés et 3.099 morts.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
médecine, Covid-19, Tchétchénie, Ramzan Kadyrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook