Russie
URL courte
9834
S'abonner

La Russie effectue les tests du système Adjudant, censé lancer jusqu’à six cibles à la fois, indique le commandant de la Défense antiaérienne russe. Doté de cinq types de cibles imitant des missiles de croisière, des drones et des hélicoptères de combat, il permet de créer une ambiance aérienne complexe.

Un nouveau système baptisé Adjudant, capable de lancer six cibles simultanément, a été élaboré en Russie et est actuellement testé, a déclaré le commandant de la Défense antiaérienne, Alexandre Léonov.

«Le système de cibles d’entraînement Adjudant a été conçu par [l’usine russe, ndlr] Coupole. Les essais du dispositif sont en cours. Il peut reproduire les actions d’un adversaire aérien, former et évaluer les spécialistes des niveaux tactique et opérationnel de la défense antiaérienne», a-t-il déclaré dans une interview accordée à la revue Natsionalnaya oborona.

Le drone russe Altius-U
© Photo / Capture d'écran/Youtube/ Sputnik France Play
Selon lui, le système est composé de cinq types de cibles qui imitent l’aviation tactique, des missiles de croisière, des drones et des hélicoptères de combat.

«Le système permet de créer une ambiance aérienne complexe et rend possible la présence de six cibles aériennes à différentes directions et hauteurs», a conclu M.Léonov.

Les essais bientôt terminés

Le dispositif a été testé en Arctique et a montré d’excellents résultats. Ses qualités de lutte contre un escadron de drones dans le cadre des entraînements ont été particulièrement mises en valeur, a souligné le portail Voennoe obozrenie.

Fin décembre dernier, le commandant avait évoqué que la fin des essais était prévue au cours du deuxième trimestre de l’année 2020.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
L’embargo chinois se renforce contre l’Australie, «chien de garde des États-Unis», selon Pékin
Tags:
entraînements, armements, défense antiaérienne, cibles, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook