Russie
URL courte
4336
S'abonner

La mise au point de vaccins contre le nouveau coronavirus est en cours dans le monde, notamment en Russie où les premiers volontaires ont été vaccinés. Le directeur du centre de recherches qui participe à son élaboration a indiqué que le sérum assurerait une immunité pour deux ans au moins.

Le vaccin élaboré par le ministère russe de la Défense et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleï protègera du Covid-19 pour au moins deux ans, a déclaré Aleksandre Guinzbourg, directeur du centre, dans une interview accordée au quotidien Krasnaïa Zvezda.

Selon lui, le sérum utilise des vecteurs adénoviraux pour délivrer des gènes codant pour la protéine corona dans le virus. Il sera administré deux fois. Le même gène est introduit sur différents supports, ce qui permet d'obtenir une immunité protectrice sur une période prolongée.

«Cette approche garantit avec une forte probabilité que la personne qui s’est vu administrer ce vaccin dans une version renforcée sera immunisée contre une éventuelle infection par le coronavirus pendant au moins deux ans, voire plus», explique-t-il.

Le début des essais

Des essais cliniques du vaccin russe contre le Covid-19 ont déjà été lancés par le ministère et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleï après que le ministère de la Santé a approuvé le vaccin le 16 juin.

Ainsi, les 18 premiers volontaires ont été vaccinés le 18 juin à l’hôpital militaire Nikolaï Bourdenko de Moscou. Les spécialistes qui observent les patients en permanence n’ont pour l’heure constaté ni effets indésirables ni complications, indique le ministère.

Selon le bilan de l’université Johns-Hopkins, la Russie recense au 22 juin plus de 591.000 cas de contamination au nouveau coronavirus, soit le troisième pays le plus touché après les États-Unis et le Brésil, ainsi que 8.196 décès.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
ministère russe de la Défense, vaccin, pandémie, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook