Russie
URL courte
293
S'abonner

Le tribunal Metchanski de Moscou a condamné le cinéaste Kirill Serebrennikov et ses deux collaborateurs à de la prison avec sursis dans une affaire de fraude fiscale. Il lui a été également interdit de gérer des institutions culturelles à vie.

Le réalisateur et scènariste russe Kirill Serbrennikov a été condamné ce vendredi à une peine de trois ans de prison avec sursis pour détournement de fonds.

«La réhabilitation de Serebrennikov est possible sans peine réelle» de privation de liberté, a estimé la juge Olessia Mendeleïeva.

Elle lui a par ailleurs interdit de diriger tout organisme culturel et lui a infligé une amende de 800.000 roubles (10.200 euros).

Le tribunal ne lui interdit en revanche pas les postes exécutifs dans le théâtre. La défense fera appel, a annoncé son avocat.

Accusés d'avoir volé 129 millions de roubles

Le réalisateur et scénariste russe Kirill Serebrennikov a été reconnu coupable ce vendredi dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds. Selon les enquêteurs, lui et ses collaborateurs ont volé 129 des 214 millions de roubles alloués entre 2011 et 2014 pour populariser l'art russe contemporain dans le cadre du projet Platforma.

De plus, selon l'enquête, l'ancienne productrice du «Septième Studio» Ekaterina Voronova a détruit une partie des documents comptables pour tenter de cacher la fraude et a disparu. Elle est recherchée.

Dans le cadre du projet Platforma, des performances, des expositions, des conférences et des master classes ont eu lieu.

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
condamnation, Moscou, Kirill Serebrennikov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook