Russie
URL courte
71342
S'abonner

Le char de combat russe de troisième génération T-14 Armata, dont l’architecture numérique sert de base pour la robotisation des blindés, a été testé en régime sans pilote, selon une source de Sputnik.

Le char lourd à chenilles Armata a été testé en régime sans pilote, a annoncé à Sputnik une source au sein du complexe militaro-industriel russe.

En 2016, l’ancien chef du département blindés du ministère russe de la Défense Alexandre Chevtchenko a confié à Sputnik qu’un échantillon robotisé du T-14 Armata serait créé en 2018.

Selon lui, l’architecture numérique rend ce blindé unique en son genre et présente «une base pour la robotisation des blindés en général».

La Défense russe commande 132 Armata

Lors du salon Armée 2018, la Défense russe a signé un contrat d’achat à l’entreprise Ouralvagonzavod de 132 chars T-14 et T-15 construits sur la plateforme Armata. Le vice-ministre de la Défense Alekseï Krivoroutchko avait précédemment annoncé que le contrat serait exécuté avant fin 2021.

Le T-14 est le seul char de troisième génération au monde. Il est destiné au combat rapproché, au soutien de l'offensive des unités motorisées ainsi qu'à la destruction des fortifications de l'ennemi et de son personnel.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Tags:
test, BMP T-15 Armata (blindé), T-14 Armata
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook