Russie
URL courte
16853
S'abonner

Des scientifiques de l'Institut de biologie moléculaire et cellulaire de l’Académie russe des sciences ont découvert pour la première fois dans le pays des anticorps qui neutralisent le coronavirus. Cela aidera à développer des moyens de prévention et de traitement du virus.

Phase finale des essais du vaccin contre le coronavirus en Russie
© Sputnik . Service de presse du ministère russe de la Défense
Des chercheurs de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire du département sibérien de l’Académie des sciences de Russie ont été les premiers dans le pays à obtenir des anticorps neutralisant le coronavirus, a déclaré à Sputnik Olga Dorokhova, conseillère sur les projets de perspective du président de l’Académie.

Elle a indiqué que pour y parvenir, les scientifiques ont utilisé des échantillons de sang de donneurs atteints du Covid-19 et une technologie unique de tri des lymphocytes B.

Mme Dorokhova a expliqué que les anticorps en question étaient capables de bloquer l’interaction du virus avec la protéine membranaire ACE2 [une protéine du nouveau type d'enveloppe de coronavirus à l’aide duquel l'agent pathogène s’immisce dans une cellule saine, ndlr] et d’empêcher sa pénétration dans les cellules humaines.

Un progrès scientifique

En outre, d’après la spécialiste, des recherches supplémentaires en ce sens aideront à créer des médicaments pour le traitement spécifique et la prévention du Covid-19.

«Les matériaux obtenus permettront d'étudier les caractéristiques de l’immunité protectrice contre l'infection à coronavirus et seront demandés pour améliorer les vaccins», a également ajouté la conseillère.

Auparavant, la Russie avait annoncé avoir achevé de premiers essais cliniques d'un vaccin contre le nouveau coronavirus testé sur des humains, et qui doivent être totalement complétés d'ici fin juillet.

Lire aussi:

Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Tags:
anticorps, vaccin, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook