Russie
URL courte
3218610
S'abonner

Le FSB a annoncé avoir neutralisé un terroriste, ressortissant d'Asie centrale, qui planifiait une fusillade dans un endroit public bondé de Moscou.

Une attaque terroriste dans un endroit bondé a été déjouée à Moscou, rapporte le FSB.

«Le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie, en collaboration avec le Ministère des affaires intérieures de la Russie et le Comité d'enquête de la Fédération de Russie, ont stoppé les agissements d'un membre d'une organisation terroriste prévoyant de commettre un acte terroriste dans l’un des endroits bondés de Moscou», indique le communiqué.

L’homme a été tué dans une zone de garages abandonnés de Khimki, près de la capitale russe. Il a «ouvert le feu sur les forces de l'ordre avec des armes automatiques» et a été neutralisé lors de l’échange de tirs, indique le FSB.

Fouilles dans son appartement

Une mitraillette AKS-74U avec trois chargeurs, deux grenades F-l et une grenade RGD ont été trouvées dans son logement.

C'est le frère du terroriste qui a averti les forces de l'ordre après qu'il a été disparu pendant deux semaines.

Il s’agit d’un ressortissant d'un pays d'Asie centrale, qui vivait à Moscou dans un appartement loué, précise le FSB. Son frère, placé en garde à vue, le recherchait afin de l'empêcher de partir en Syrie «pour faire partie d’une organisation terroriste internationale interdite en Russie».

Lors de la perquisition dans son appartement, le FSB a trouvé des preuves matérielles l’associant à des émissaires de l’organisation terroriste en Syrie et indiquant qu’il préparait une fusillade.

La recherche d'éventuels complices est en cours.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
FSB, Russie, Moscou, attentat déjoué, attentat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook