Russie
URL courte
6200
S'abonner

Le premier vol d’un groupe de touristes vers la Station spatiale internationale (ISS) sera effectué fin 2021. À bord d’un vaisseau Soyouz, ils effectueront leur odyssée spatiale en compagnie d’un cosmonaute expérimenté. Leurs noms seront dévoilés au début de l’année prochaine, a appris Sputnik auprès de l'agence spatiale russe Rosсosmos.

Ce sera une première. Alors que des touristes sont envoyés de manière individuelle dans l’espace depuis 2001, le premier voyage spatial d’un groupe est prévu pour l’année prochaine. Les noms des voyageurs seront annoncés début 2021, selon le service de presse de Roscosmos, l'agence spatiale russe. C’est un vaisseau spatial Soyouz qui les emmènera à bord de l’ISS.

«Selon l'accord avec la société Space Adventures, spécialisée dans le tourisme spatial, un lancement de deux touristes aura lieu. Le lancement est prévu pour la fin 2021. Les noms des voyageurs seront annoncés au début de l'année prochaine», a appris Sputnik auprès de Roscosmos.

Début juillet, la représentation de Spaces Adventures en Russie avait annoncé à Sputnik que des contrats avec les touristes spatiaux, futurs membres d’équipage, avaient été conclus.

En 2019, Roscosmos et Space Adventures ont signé un contrat portant sur l’envoi de deux touristes à bord de la Station spatiale internationale avant la fin 2021. Ce sera la première fois qu’un équipage comprendra deux touristes et un cosmonaute expérimenté, le commandant du vaisseau.

Un voyage coûteux

Space Adventures est la seule agence de voyage organisant des vols spatiaux. De 2001 à 2009, dans le cadre des contrats passés avec l’entreprise, des Soyouz ont acheminé sept touristes. L’Américain Charles Simonyi a d’ailleurs vécu cette expérience à deux reprises. Alors que le prix exact d’un vol reste confidentiel, selon différentes estimations, un vol de 10 jours revenait de 20 à 50 millions de dollars.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Holding spatial russe Roscosmos, tourisme spatial, ISS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook