Russie
URL courte
9414
S'abonner

Pour remplacer la fusée Soyouz-2, Roscosmos travaille sur la fabrication du lanceur SPG dont le premier étage sera réutilisable plus de fois que le Falcon 9 de la société SpaceX, selon le directeur général de l'agence spatiale russe.

L'agence spatiale russe Roscosmos envisage de remplacer le lanceur Soyouz-2 par un Soyouz-SPG équipé d'un premier étage réutilisable beaucoup plus de fois que le Falcon 9 de l'entreprise d'Elon Musk, a annoncé le chef de l'agence, Dmitri Rogozine.

«Pour remplacer le Soyouz-2 nous travaillons sur une fusée utilisant du méthane. Elle sera développée comme un système spatial réutilisable», confie-t-il à Sputnik.

M.Rogozine a expliqué qu'une telle fusée pourrait effectuer une centaine de lancements, contre seulement 10 pour le Falcon 9 de SpaceX.

Enfin, il a souligné que les ingénieurs russes tenaient compte des produits de leurs collègues américains, non pour les copier, mais davantage pour les surpasser.

Le coût d'un lancement

En septembre 2019, Roscosmos a annoncé que lancement d'une nouvelle fusée réutilisable utilisant du méthane coûterait environ 40,5 millions de dollars (34,2 millions d'euros). La nouvelle fusée lancée depuis le cosmodrome Vostotchny pourrait transporter neuf tonnes de frets sur une orbite basse et 2,2 tonnes sur une orbite de transfert géostationnaire.

Lire aussi:

Le Royaume-Uni supprime la quarantaine pour les voyageurs de France complètement vaccinés
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
«Pète-lui la gueule!»: Mélenchon craque complètement face à un passant – vidéo
Après avoir grimé Macron en Hitler, l’afficheur polémique varois récidive avec une autre caricature
Tags:
Holding spatial russe Roscosmos, Falcon 9, Dmitri Rogozine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook