Russie
URL courte
28715
S'abonner

La Russie appelle la communauté mondiale à profiter de la pandémie pour établir une vaste coopération face aux défis se posant à l'humanité, selon le ministre russe des Affaires étrangères.

La Russie appelle à mettre à profit la situation avec le Covid-19, laquelle offre la possibilité de lancer une coopération de grande ampleur face aux défis communs de l'humanité, estime le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Selon lui, la pandémie a eu un impact sur tous les aspects de la vie politique, économique et sociale. Des contacts politiques ont été «gelés», des liens économiques traditionnels ont été perturbés.

Personne ne sera épargnée

«Le Covid-19 a provoqué une profonde crise de l'économie mondiale dont le rétablissement s'étalera sur une longue période. Outre le fait de tomber dans une récession économique inouïe, le monde est au seuil d'une restructuration des liens économiques traditionnels», a-t-il signalé dans un entretien au journal Argoumenty i fakty.

Il a indiqué qu’en un clin d’œil la pandémie avait égalisé tous les pays, démontrant que la plupart des menaces dans le monde moderne interdépendant avaient une projection transfrontalière et que personne ne serait épargné.

Cette situation aurait dû pousser la communauté mondiale à abandonner, ne serait-ce que provisoirement, des différends conjoncturels et à conjuguer les efforts pour donner une réponse commune à ce nouveau défi mondial. Pourtant, aucune percée «positive» n'a eu lieu, déplore le ministre.

Les tentatives pour trouver des coupables

«Des confrontations s'accumulent dans les affaires mondiales. La méfiance grandit entre les participants à la communication internationale. Au lieu de voir se rassembler les potentiels dans la lutte contre le coronavirus, nous observons les tentatives de trouver des "coupables" pour la propagation de l'infection», a-t-il noté.

Il a constaté que plusieurs pays veulent profiter de la crise pour satisfaire leurs ambitions économiques et géopolitiques. La politique de sanctions visant à «étouffer» les pays indésirables se poursuit.

«Nous appelons une fois de plus à des actions communes contre le mal commun, à utiliser la crise du coronavirus en tant que possibilité d'établir une large coopération internationale dans la lutte contre les risques et défis communs de l'humanité», a souligné Sergueï Lavrov.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
politique, pandémie, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook