Russie
URL courte
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (63)
17794
S'abonner

Plusieurs spécialistes étrangers critiquent le nouveau vaccin contre le coronavirus car il incarne la concurrence, estime le ministre russe de la Santé qui pointe des jugements infondés.

Le ministre russe de la Santé Mikhaïl Mourachko juge infondées les critiques de ses collègues étrangers à l’égard du vaccin russe contre le Covid-19.

«Nos collègues étrangers, qui ressentent sans doute une certaine concurrence, [qui voient, ndlr] des avantages concurrentiels du produit russe, essaient de formuler des opinions qui sont, à notre avis, absolument infondées», a-t-il déclaré lors d’un point presse ce mercredi 12 août.

Fondé sur des données existantes

Le ministère russe de la Santé a enregistré le premier vaccin anti-Covid au monde le 11 août. Nommé Spoutnik V, il a été développé conjointement par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa et le ministère de la Défense.

Selon M.Mourachko, de nombreux pays ont adopté des modes de recherche «forcés», tandis que le vaccin russe repose sur des connaissances cliniques et des données déjà existantes, a-t-il souligné.

La production du vaccin sera destinée en premier lieu au marché russe, a fait savoir le ministre, et les premiers lots seront réservés aux médecins.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (63)

Lire aussi:

L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Trump propose de grâcier Assange à une condition
Tags:
vaccin, santé, Russie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook