Russie
URL courte
111117
S'abonner

L'Institut central de recherche en constructions mécaniques de précision faisant partie du groupe Rostec a développé un nouveau pistolet pour la police et la Garde nationale pour remplacer le vieux modèle Makarov, selon le service de presse de Rostec. L'arme de poing sera dévoilée lors du forum Armée-2020.

Le service de presse du groupe Rostec a annoncé à Sputnik le développement d'un nouveau pistolet semi-automatique pour la police et la Garde nationale. Nommé Poloz, il a été développé par l'Institut central de recherche en constructions mécaniques de précision.

Le Poloz est destiné à tirer à une distance de 50 mètres et est capable de fonctionner dans une fourchette de température située entre -50°C et +50°C.

Il est chambré en 9x19 millimètres. La balle utilisée peut avoir un noyau en acier.

Le pistolet utilise un chargeur de 15 ou de 18 balles. Sa durée de service est d'au moins 10.000 tirs.

Plus petit et léger

Le directeur général de l'Institut central de recherche en constructions mécaniques de précision, Albert Bakov, a expliqué à Sputnik que le pistolet Makarov suscitait des reproches relatifs à sa puissance et à son chargeur (huit balles).

Le nouveau pistolet est plus petit et léger et peut être porté avec discrétion.

«Sa construction modulaire permet de remplacer sa poignée sans remplacer ses autres parties, ainsi que d'utiliser des chargeurs de capacités différentes. Il est fiable et simple du point de vue de l'entretien», a-t-il détaillé.

Le pistolet sera présenté au public lors du forum militaro-technique international Armée-2020 sur le stand de l'Institut dans le centre d'exposition de Rostec.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
pistolet, Institut central russe de recherches scientifiques sur les constructions mécaniques (TsNIIMach), Rostec
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook