Russie
URL courte
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)
5510
S'abonner

Les médecins ont réussi à normaliser l'état de santé d'Alexeï Navalny, admis en réanimation après avoir été «empoisonné», a constaté Anatoly Kalinitchenko, le directeur adjoint de l'hôpital d'urgence n°1 d’Omsk.

L’opposant russe Alexeï Navalny, en soins intensifs après avoir été «empoisonné», selon sa porte-parole, est dans un état stable, c'est un bon signe, a indiqué le directeur adjoint de l'hôpital d'urgence n°1 d’Omsk, Anatoly Kalinitchenko.

«Je vais peut-être me permettre un constat prudent: compte tenu de l'état dans lequel il a été emmené à l’hôpital, de la confusion totale à propos de son diagnostic, le fait que nous sommes parvenus à le stabiliser […] c'est bon signe», a-t-il expliqué aux journalistes.

Des agents de police sont présents près de l’hôpital et à l'intérieur, a indiqué à Sputnik une source au sein des services de secours de la région.

Le transfert de M.Navalny depuis Omsk «n'est pour l'instant pas considéré», selon la porte-parole du ministère de la Santé de la région, interrogée par Sputnik.

Hospitalisation

Alexeï Navalny était dans un vol de Tomsk, en Sibérie, pour Moscou quand l'avion a dû atterrir en urgence à Omsk en raison de la dégradation subite de son état de santé, a annoncé sa porte-parole, Kira Yarmysh. Selon elle, il a été «empoisonné, intoxiqué» et était dans le coma.

L'hôpital d'urgence n°1 d’Omsk a confirmé à Sputnik que M.Navalny était en soins intensifs dans un état «grave» et a été placé sous ventilation artificielle.

Le service de presse de la compagnie aérienne S7, qui effectuait le vol, a précisé que M.Navalny n’avait ni mangé ni bu à bord de l’avion. Les informations sur «l’empoisonnement» à l'aéroport de Tomsk devraient être vérifiées par la police des transports. D'après M.Kalinitchenko, il n'y a aucune certitude que la dégradation de sa santé soit due à un empoisonnement, mais cela reste toutefois l'une des versions possibles.

Condamnations

Alexeï Navalny, qui a fondé le Fonds de lutte contre la corruption (FBK) classé comme «agent de l'étranger», a été arrêté à plusieurs reprises et a même été brièvement emprisonné en juillet 2013 pour détournement de fonds.

Lorsqu'il a décidé de se porter candidat à la présidentielle de 2018, il a été exclu par la Commission électorale centrale à cause de ses condamnations antérieures. Néanmoins, il pourrait rejoindre la course présidentielle après 2028 conformément à la loi.

Le Comité d’enquête de Russie a convoqué en août 2019 plusieurs employés du FBK dans le cadre d’une affaire de blanchiment d'argent d’environ un milliard de roubles (près de 14 millions d’euros) et a annoncé qu'il avait ordonné de geler les comptes bancaires du Fonds. Une enquête a été ouverte.

Dossier:
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
Omsk, hospitalisation, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook