Russie
URL courte
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)
2711016
S'abonner

L’opposant russe Alexeï Navalny pourrait souffrir de diabète de type 1 ou d’une thrombose de gros vaisseaux cérébraux, tous deux susceptibles de provoquer un coma, selon plusieurs experts russes. Aucune trace de poison n'a été détectée dans son sang.

Le coma diabétique ou un problème de circulation sanguine cérébrale pourraient être à l’origine du malaise d’Alexeï Navalny, ont indiqué des médecins au quotidien Izvestia.

Les analyses laboratoires ont constaté chez M.Navalny un niveau élevé de glucose dans le sang et d’acétone dans l’urine, et l’électrocardiogramme a montré des changements métaboliques du myocarde, selon le quotidien.

Un expert en aide médicale urgente a indiqué que ces trois éléments peuvent témoigner d’un coma diabétique. Il aurait pu être provoqué par des efforts physiques, un stress ou des souffrances psychiques.

Un diabétique?

Il pourrait également d’agir d’une thrombose de gros vaisseaux cérébraux, susceptible de provoquer un coma dans des délais brefs, selon l’expert.

L’endocrinologue Alexeï Kalintchev a pour sa part estimé que les données des analyses peuvent témoigner de la présence de diabète de type 1 chez le patient.

Une autre source avait indiqué à RT que l’aspect clinique constaté chez M.Navalny était notamment caractéristique de l’intoxication.

Pas de poison

Le 21 août, le médecin en chef de l’hôpital d'Omsk Anatoli Kalinitchenko a fait savoir qu'aucun poison ni trace de poison n’avait été détecté dans le sang ou l’urine de M.Navalny. De son côté, Ivan Jdanov, le directeur du Fonds de lutte contre la corruption (FBK), organisation à but non lucratif fondée par Alexeï Navalny, a déclaré que selon un agent de la police des transports, une substance dangereuse avait été détectée dans l’organisme de l’opposant, laquelle présente également un danger pour son entourage.

L'avion médicalisé qui a décollé vendredi pour la Sibérie afin d’aller le chercher vient d’atterrir à Omsk. L'hôpital berlinois de la Charité serait prêt à l'accueillir selon le Bild. M.Kalinitchenko a cependant annoncé à Sputnik que le patient n’était pas transportable. Le diagnostic sur son état de santé fait état d’un problème lié à un faible taux de glucose, a-t-il fait savoir vendredi.

L’hypothèse de l’empoisonnement n’est pas confirmée

L’avion transportant l’opposant russe, parti de Tomsk pour Moscou, s’est posé en urgence à Omsk après que l’intéressé a fait un malaise. Il a été hospitalisé dans un état grave. Son état de santé s'est ensuite stabilisé.

La porte-parole du Fonds de lutte contre la corruption a affirmé qu’il avait été «empoisonné». Selon le directeur adjoint de l’hôpital, il n'y a aucune certitude à ce sujet.

Dossier:
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
santé, diabète, Russie, malaise, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook