Russie
URL courte
64212
S'abonner

La technologie de la 5G se répandant de plus en plus largement dans le monde, Moscou estime lui aussi très important d’attribuer au système des «fréquences concrètes».

Le sujet de l'introduction de la technologie 5G est très important pour la Russie et il est question actuellement d’y apporter des fréquences concrètes, a déclaré ce 23 août le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en prenant la parole au Forum russe de jeunesse et d’éducation Territoire des idées.

«Le problème qu’il faut résoudre est celui de fréquences concrètes à attribuer à la 5G. Il faut que les militaires, qui travaillent sur ces fréquences depuis longtemps, trouvent un moyen soit de lui faire de la place, soit de trouver un autre créneau», a-t-il expliqué.

Dans tous les cas, la 5G est un sujet très important pour la Russie et le monde entier, a-t-il ajouté.

«Le Président a dit à plusieurs reprises que si nous restons à la traîne dans le développement des technologies sophistiquées, que ce soit la 5G ou l'intelligence artificielle, le pays en pâtira», a rappelé Sergueï Lavrov.

La génération suivante

Entre temps, le géant Samsung a déjà exposé sa vision pour la prochaine génération de systèmes de communication et annoncé la préparation du lancement, dès 2028, du successeur de la 5G, la 6G, caractérisée par la réalité étendue immersive (XR), l’hologramme mobile en haute définition et la réplique numérique.

Les téléchargements des utilisateurs pourraient s’élever à 1 gigabit par seconde et une latence de moins de 100 microsecondes. C’est 50 fois le débit de données maximal et un dixième de la latence de la 5G.

Lire aussi:

Coups de feu lors d’une course-poursuite à Paris: trois personnes arrêtées
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Tags:
radiofréquences, Russie, Sergueï Lavrov, technologie 5G
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook