Russie
URL courte
4714118
S'abonner

Moscou a reconnu les résultats de la présidentielle en Biélorussie, selon une déclaration de Vladimir Poutine faite sur la chaîne Rossiya 1.

La Russie reconnaît la légitimité de la présidentielle en Biélorussie, a déclaré Vladimir Poutine.

«Les autorités biélorusses ont invité le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'Homme de l'OSCE à participer au contrôle de l'élection. Pourquoi ne sont-ils pas arrivés? Cela laisse entendre qu'une position sur les résultats de l'élection était déjà prête. C'est pourquoi d'aucuns peuvent douter des résultats mais quant à moi, j'ai toutes les raisons de douter de l’honnêteté absolue de ces derniers», a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision Rossiya 1.

«C'est pourquoi nous partons du fait que l'élection a eu lieu. Nous avons reconnu sa légitimité. Je l'ai fait tout de suite. Comme vous le savez, j'ai présenté mes félicitations à Alexandre Loukachenko pour avoir remporté l'élection. C'est tout», a ajouté le Président russe.

Le Président biélorusse Alexandre Loukachenko avait précédemment accusé les pays occidentaux d'ingérence dans son pays. Il avait également dénoncé les tentatives de «faire participer» les autorités biélorusses aux négociations avec l'OSCE sur la situation nationale. L'Union européenne a pour sa part soutenu la proposition de cette dernière sur le dialogue avec la Biélorussie et s'est déclarée prête à y contribuer.

Une triste expérience de la médiation occidentale

En commentant l'offre de médiation en Biélorussie de la part de l'OSCE, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rappelé à quoi avait abouti la médiation de l'Occident en Ukraine en 2014: «un accord a été conclu, signé par les ministres des Affaires étrangères d'Allemagne, de Pologne et de France», «mais dans la matinée l'opposition a décidé autrement».

Manifestations en Biélorussie

Des manifestations se déroulent à Minsk depuis la présidentielle du 9 août. Selon la Commission électorale centrale, le Président en exercice Alexandre Loukachenko a remporté le vote avec 80,1% des voix. L’opposition estime que l’élection a été gagnée par Svetlana Tikhanovskaïa.

Selon les données officielles, plus de 6.700 personnes ont été interpellées. Selon le ministère de l’Intérieur, plusieurs centaines de personnes ont été blessées dont plus de 120 policiers. Trois personnes sont décédées pendant les manifestations, d’après les autorités.

Le président en exercice de l'OSCE et Premier ministre albanais Edi Rama a proposé vendredi 28 août la médiation de l'OSCE pour régler la situation en Biélorussie.
Le 15 juillet, Ingibjörg Sólrún Gísladóttir, directrice à l'époque du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'Homme de l'OSCE, avait annoncé que l'institution n'enverrait pas une mission d'observation en Biélorussie. Elle avait expliqué la décision par le fait qu'une invitation n'avait pas été reçue plus de deux mois avant l'annonce de la présidentielle ce qui n'avait pas permis d'observer les aspects clés du processus électoral.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Deux Bretons créent un système «Sanbué» unique pour faciliter la vie des porteurs de lunettes
Tags:
élection présidentielle, Vladimir Poutine, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook