Russie
URL courte
4197
S'abonner

Le Fonds russe d'investissements directs est prêt à offrir aux États-Unis et au Royaume-Uni son assistance et son expertise pour l'approbation dans des meilleurs délais de leurs vaccins anti-Covid, selon son directeur général.

Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds russe d'investissements directs, qui a participé au développement du premier vaccin anti-Covid Spoutnik V, propose le soutien du fonds en matière d'approbation des vaccins britannique et américain.

«Le Fonds russe d'investissements directs constate la volonté des autorités britanniques et américaines de suivre une procédure d'enregistrement accélérée des vaccins contre le coronavirus à l’image de celle utilisée en Russie. Nous soutenons la volonté de nos partenaires de sécuriser leurs citoyens et nous sommes prêts à leur accorder tout le soutien nécessaire et notre expertise pour que les médicaments les plus efficaces et sans dangers contre le coronavirus soient approuvés dans les plus brefs délais», expose-t-il.

M.Dmitriev relève que la Russie a récemment fait l'objet de critiques acerbes de la part des États-Unis et du Royaume-Uni pour l'enregistrement de Spoutnik V, premier vaccin contre le Covid-19 au monde.

Procédure russe acceptée

«Cependant, quelques semaines plus tard, le gouvernement du Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé la possibilité d'un enregistrement accéléré du vaccin britannique. Peu après, une déclaration similaire a été faite par Stephen Hahn, directeur de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). Il a signalé la possibilité d'enregistrer le vaccin avant la fin de la troisième phase des études cliniques, soit comme en Russie», ajoute-t-il.

«Comme je l'ai déjà mentionné, choqué par les succès de la Russie, l’Occidental a dû passer par quatre étapes d'adoption pour accepter l'inévitable: la négation, la colère, la dépression et enfin, l'acceptation. Les récentes déclarations témoignent que le stade de la dépression a déjà été franchi et que nos partenaires occidentaux sont parvenus à l'acceptation du fait que l'approche russe est la plus correcte», conclut-il.

L'enregistrement du premier vaccin anti-Covid

Le 11 août la Russie a enregistré le premier vaccin contre le Covid-19 au monde sous le nom de Spoutnik V. Il a été élaboré par le centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds d’investissements directs de Russie.

Les médecins ont souligné que lors des essais cliniques, tous les volontaires ont produit des concentrations élevées d’anticorps et que personne n'a connu de complications graves.

Suite à l’autorisation reçue par le centre de mener les études post-enregistrement du vaccin, il pourra prochainement être fourni à des établissements médicaux de Moscou.

Kirill Dmitriev avait précédemment indiqué que le fonds avait reçu des demandes de plus de 20 pays pour l'achat d'un milliard de doses.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Royaume-Uni, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook